Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Horner : Red Bull a prouvé avoir le "meilleur châssis" en 2018

partages
commentaires
Horner : Red Bull a prouvé avoir le "meilleur châssis" en 2018
Par :
22 déc. 2018 à 14:00

Le directeur de Red Bull en Formule 1, Christian Horner, croit que son équipe avait le meilleur châssis en 2018 et que cela a été démontré lors de courses où la puissance pure jouait un moins grand rôle.

Red Bull a signé quatre victoires en Grand Prix cette année et, pour la première fois dans l'ère hybride, la structure de Milton Keynes a signé une pole position sur un autre circuit que Monaco, quand Daniel Ricciardo s'est emparé du meilleur emplacement sur la grille de Mexico.

"Je pense que la RB14 est une très bonne voiture", a déclaré Horner pour Motorsport.com. "Je pense qu'il s'agissait sans doute du meilleur châssis de la saison. Si on nivelait la puissance entre les équipes du top 3, je pense que vous auriez vu que la RB14 est une voiture de course extrêmement bonne."

Lire aussi :

"Regardez quand l'unité de puissance n'a pas été un facteur, ou un facteur prédominant : nous avons gagné à Monaco même avec une défaillance du MGU-K, nous étions seconds à Singapour, [et] nous avons gagné à Mexico de nouveau quand l'altitude a joué un rôle clé. Ces courses étaient particulièrement bonnes."

"Évidemment, nous avons tendance à utiliser des niveaux d'appui plus bas pour essayer d'obtenir les mêmes vitesses de pointe et, dès que vous essayez d'abaisser les ailerons pour faire ça, vous introduisez d'autres compromis au niveau du pilotage de la voiture. Mais quand on pouvait utiliser la spécification complète, nous aurions dû verrouiller la première ligne à Monaco, et nous l'avons fait au Mexique."

Lire aussi :

Horner a reconnu que le manque de fiabilité avait été la plus grande source de frustration pour l'équipe en 2018. "Ça a été une saison douce-amère à bien des égards. Les victoires ont été extrêmement agréables, en Chine, à Monaco, à domicile en Autriche et bien sûr au Mexique. Sans aucune discussion, il s'agissait de hauts."

"Je pense que les bas ont été le nombre de fois où la voiture n'a pas atteint l'arrivée, la quantité de problèmes techniques que nous avons dû subir, et le fait d'avoir eu à contrer le déficit en puissance pure. C'est la partie amère. Globalement, le dimanche, nous avions une très bonne voiture de course et les pilotes, quand ils ont pu le faire, ont extrêmement bien piloté."

Article suivant
Les F1 2019, des différences avant "la convergence"

Article précédent

Les F1 2019, des différences avant "la convergence"

Article suivant

Renault a été surpris de ne pas lutter contre McLaren en 2018

Renault a été surpris de ne pas lutter contre McLaren en 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Adam Cooper