Horner se plaint à son tour du moteur Renault "erratique"

Red Bull a connu une première séance de qualifications compliquée en Australie, en plaçant Daniel Ricciardo seulement à la septième place

Red Bull a connu une première séance de qualifications compliquée en Australie, en plaçant Daniel Ricciardo seulement à la septième place. Daniil Kvyat, lui, pour sa grande arrivée au sein de l'équipe autrichienne, n'a pas passé le couperet de la Q2 et devra se contenter de la treizième position sur la grille.

Un résultat mitigé qui tire ses origines dans l'inconstance du moteur Renault selon Christian Horner : "On a des difficultés pour bien exploiter l'unité de puissance du Renault", confirme le patron de l'équipe autrichienne sur Sky. "Ses performances sont erratiques : il donne parfois toute la puissance, et parfois rien, ce qui rend les sorties de virages dangereuses."

--
LIRE AUSSI -

Marko critique Renault sans ménagement

--

Le caractère rétif du bloc propulseur français n'est par ailleurs pas sans provoquer d'autres effets néfastes, notamment sur les gommes : "Les problèmes sont très subtils, ce sont des problèmes de maniabilité dans les virages. C'est très délicat avec ces voitures. L'usure des pneus sera importante aussi car cela met beaucoup d'énergie dans les pneus arrière", de poursuivre Horner.

Horner se veut néanmoins optimiste pour le reste du weekend : "Vous savez, c'est un bon tour pour Daniel. Il rattrape son temps de piste perdu. Les autres ont l'air d'avoir un peu d'avance. Mercedes est clairement hors d'atteinte, mais Daniel a un bon coup à jouer. Ils ont une cartographie similaire; j'en déduis donc qu'ils ont rencontré des problèmes similaires."

La grille de départ du GP d'Australie

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités