Horner vante la continuité chez Red Bull

Red Bull est la seule grosse équipe à aborder la saison 2010 avec les mêmes pilotes, le même moteur et un personnel identique à l'année 2009

Red Bull est la seule grosse équipe à aborder la saison 2010 avec les mêmes pilotes, le même moteur et un personnel identique à l'année 2009. Une continuité que Christian Horner juge primordiale pour la réussite d'une équipe.

"Pour nous, nous pensons que c'est crucial. Pas seulement avec les pilotes, mais sur toute la ligne avec le personnel et tous les aspects de la voiture, dont le moteur," a déclaré le directeur général de l'écurie.

"Nous sommes donc probablement la seule grosse équipe qui n'a pas connu un seul changement. Il y a toujours cette phase où, en particulier avec la limitation des essais, ces pilotes qui changent d'équipe ou les nouveaux pilotes qui intègrent les équipes sont sous pression pour aller vite rapidement."

"Nous avons l'avantage de la continuité, mais les autres équipes sont évidement des équipes de qualité et ont des pilotes de classe mondiale et je suis sûr qu'à partir du moment où nous arriverons à Bahreïn, ils seront tous en grande forme," reconnait-il.

Comme en 2009, l'équipe vice-championne du monde manquera la première session d'essais privés du 1er au 3 février prochains. Mais Horner est persuadé que ça ne les handicapera pas puisque ça permettra à Adrian Newey et aux ingénieurs de peaufiner leur travail.

"Stratégiquement parlant, c'est quelque chose que nous avons considéré et c'est quelque chose que vous considérez quand vous considérez le planning. C'est quelque chose que l'on a voté en 2009 pour donner aux designers, Adrian et son équipe autant de temps que possible pour optimiser le lancement de la voiture," explique-t-il.

"L'année dernière, il pleuvait à verses pendant trois jours à Algarve et nous n'avons pas assez de satellites météo pour dire si ça va être pareil à Valence. Mais c'est une stratégie que nous avons adoptée."

"Nous pensons que ça nous permet de mieux nous préparer pour la première course à Bahreïn et pour la saison à venir. C'est une longue campagne, dix-neuf courses cette année, donc que l'on ait raison ou tort, c'est notre décision."

"C'est un choix agressif à prendre. Ça a toujours fait partie de notre stratégie et nous allons nous jeter dans l'arène pour la deuxième session d'essais à Jerez," ajoute le Britannique.

"C'est la piste d'essais européenne la plus au sud où nous espérons que la météo va commencer à chauffer d'ici là et nous pensons que ça nous permettra de nous préparer au mieux pour la première course à Bahreïn."

Pour certains, si Red Bull manque les premiers essais hivernaux, cela vient de la décision tardive de conserver le moteur Renault. Mais Horner n'est pas de cet avis.

"Je ne crois pas que la décision du moteur ait fait la moindre différence sur notre planning. Il y a bien sûr eu des discussions avec Mercedes-Benz à la fin de l'été, mais dès que le choix de notre moteur était clair, ça n'a rien compromis."

"De nos jours, avec les règlements, les moteurs sont si similaires en termes de conditionnement que ça ne nous a pas compromis du tout. Nous sommes impatients de vire, nous l'espérons, une nouvelle bonne année avec Renault."

"Étant donné que le règlement est plus stable et que les châssis tendent inévitablement à l'être, la performance du moteur sera un facteur différenciateur de performance et il est important que sous une base juste et équitable, un moteur ne soit pas autorisé à avoir un avantage significatif sur ses pairs," conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Newey
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités