Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 Heures
:
48 Minutes
:
36 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Horner : Verstappen pouvait gagner la course sans la crevaison

partages
commentaires
Horner : Verstappen pouvait gagner la course sans la crevaison
Par :
28 oct. 2019 à 09:29

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, juge que Max Verstappen avait le rythme pour gagner au Mexique avant qu'un contact avec la Mercedes de Valtteri Bottas ne "ruine sa course".

Max Verstappen s'était qualifié en pole position du Grand Prix du Mexique avant de prendre trois places sur la grille de départ pour ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune dans le dernier secteur du tour, bien que son premier tour de Q3 ait été suffisant pour aller chercher la pole. En course, Verstappen a réussi à garder un espoir de bon résultat après un contact avec Lewis Hamilton dans le deuxième virage qui a forcé les deux pilotes à passer dans l'herbe.

Alors qu'il se battait pour la septième place, Verstappen a plongé à l'intérieur à l'entrée du stade et a dépassé un Valtteri Bottas surpris, mais quand ce dernier a tourné dans le virage, il n'a pas pu éviter de toucher la roue arrière droite du Néerlandais, lui causant une crevaison. Le pilote Red Bull a ensuite chaussé les pneus les plus durs et a parcouru plus de 60 tours avec ces gommes, en se plaçant dans le rythme des leaders.

Lire aussi :

"C'est frustrant", a déclaré Christian Horner. "Même avec la pénalité après la pole, il était en lutte avec Lewis, ils sont sortis tous les deux au large au virage 2 et il a dû l'éviter, ce qui lui a coûté du temps, mais il était encore dans le coup. C'est vraiment la crevaison après le contact avec Valtteri qui a ruiné sa course. On peut voir son rythme, au moment où il est sorti, il était plus rapide de deux secondes que les leaders en début de course, donc je pense que ça aurait été une course facile à partir de là. Je pense qu'on avait une voiture capable de gagner la course."

Horner estime que perdre la pole position à Mexico n'était pas aussi important que sur d'autres circuits, grâce à l'aspiration des autres voitures pour arriver au premier virage, et que la crevaison a coûté bien plus cher à son pilote : "Je pense que même en partant de la pole, avec la vitesse des Ferrari, il aurait été difficile d'être en tête dans le premier virage."

"Je crois qu'il y avait un feeling avant cette course qui nous faisait dire que la deuxième ligne n'était pas une mauvaise chose, pour pouvoir profiter de l'aspiration. Nous l'avons vu avec Daniel [Ricciardo] l'an dernier, qui était passé de premier à troisième avant le premier virage. C'était frustrant de perdre la pole position, mais ce n'était pas la fin du monde et nous avions quand même une voiture assez bonne pour gagner la course. Je pense que ce qui nous a vraiment ruiné la course, c'est cette crevaison."

De son côté, Verstappen a déclaré qu'il pensait que Bottas l'avait vu trop tard, et que c'était la raison du contact entre les deux pilotes : "Le virage est très large, donc vous pouvez facilement passer [à deux de front]. Quand je me suis porté à sa hauteur, j'ai vu qu'il était déjà en train de tourner, donc je pense qu'il m'a vu vraiment tard."

Article suivant
Pour Hamilton, Vettel a risqué une "grosse collision" au départ

Article précédent

Pour Hamilton, Vettel a risqué une "grosse collision" au départ

Article suivant

Piégé par la stratégie, Ferrari aurait pu "prendre plus de risques"

Piégé par la stratégie, Ferrari aurait pu "prendre plus de risques"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Course
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Jack Benyon