Horner s'inquiète d'un règlement trop peu changé en 2021

partages
commentaires
Horner s'inquiète d'un règlement trop peu changé en 2021
Par :
4 juil. 2018 à 07:00

Le directeur de Red Bull et son homologue de chez Mercedes, Toto Wolff, expriment encore des craintes quant au règlement prévu pour 2021.

Christian Horner, team principal Red Bull Racing
Robert Kubica, Williams FW41, devant Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Un logo Honda sur la carrosserie
Robert Kubica, Williams FW41
Christian Horner, directeur de Red Bull Racing et Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1
Franz Tost, Team Principal, Toro Rosso, Yusuke Hasegawa, Honda, et Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing, lors de la conférence de presse
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG, et Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing, lors de la conférence de presse
Vue détaille du capot moteur de la monoplace de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, sur lequel apparaît le logo AMG Mercedes
Christian Horner, directeur de Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18

La Formule 1 prévoit un énorme changement dans son règlement en 2021, tant sur le plan technique que sur le plan sportif, et Christian Horner s'inquiète des compromis qui pourraient venir empêcher sa bonne mise en place. Le règlement en question doit définir un nouveau cadre technique autour des moteurs, mais aussi mettre en place des limites de budget pour aider les petites équipes à survivre. D'autres changements, notamment sportifs, sont également étudiés.

Christian Horner a tenu à féliciter le premier bilan de Liberty Media à la tête de la Formule 1, qui a notamment permis un rapprochement important avec le public, mais estime que les changements à venir pour 2021 constitueront "de très loin" le plus gros défi jusqu'ici présenté aux nouveaux dirigeants de la discipline.

"Le risque que je vois, si la FIA et les promoteurs ne sont pas parfaitement alignés, c'est que l'on se retrouve avec des compromis et un règlement plutôt standard", s'inquiète le directeur de Red Bull Racing. "Je pense qu'il y a besoin d'une grande clarification pour avancer, au sujet de ce que notre sport sera, de ce que le règlement sera, et tout le monde doit y adhérer."

"Liberty a payé huit milliards pour ce sport, ils doivent en faire quelque chose de plus attractif [avec] de belles courses. Il y a des problèmes avec les coûts, il y a des problèmes avec les revenus que nous devons régler. La FIA, en tant que corps gouvernant, doit être totalement alignée avec cela. Ce qui nous inquiète, ce sont les discussions sur la direction prise au niveau des moteurs, au niveau du règlement châssis, et le fait qu'il semble que tout va être dilué par rapport au concept initial."

Liberty Media devait présenter une version revue du règlement moteur envisagé pour 2021, après en avoir communiqué les points essentiels plus tôt dans la saison, mais les équipes attendent toujours une version finale de la proposition, ainsi qu'une meilleure idée de ce que pourrait être une limitation de budget pour les équipes. Ce point fait débat puisque plusieurs équipes sont également des motoristes et craignent de ne pas être traitées avec assez de différences à cet égard.

Lorsque Motorsport.com lui demande s'il partage les inquiétudes de Christian Horner, Toto Wolff amène des précisions : "Traditionnellement, si vous comparez nos objectifs, ceux de Christian et les miens sont peut-être un peu différents. Nous aimerions que l'accent soit un peu plus mis sur le moteur, et Christian sur le châssis. Cela va peut-être changer [maintenant que Red Bull et Honda vont faire équipe dès 2019]."

"De la transparence et un chemin précis seront importants. Nous devons savoir ce qu'il se passera en 2021, quelles seront les règles au niveau du moteur et au niveau du châssis, de manière à pouvoir faire avancer les choses en évitant une escalade des coûts, et une explosion des coûts à la dernière minute. J'espère que grâce à la réunion de la semaine prochaine, nous aurons un peu plus de compréhension et une meilleure contribution, puis nous verrons ce qu'il en découle."

Avec Scott Mitchell

Article suivant
Mercedes va vérifier que les pannes n'ont pas causé d'autres dégâts

Article précédent

Mercedes va vérifier que les pannes n'ont pas causé d'autres dégâts

Article suivant

Le Groupe Stratégique se retrouve pour discuter des règles 2021

Le Groupe Stratégique se retrouve pour discuter des règles 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell
Soyez le premier à recevoir toute l'actu