Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Alfa Romeo, la dernière chance pour Hülkenberg en F1

partages
commentaires
Alfa Romeo, la dernière chance pour Hülkenberg en F1
Par :
1 nov. 2019 à 15:25

Résolu à ne pas accepter n'importe quelle offre, en F1 comme ailleurs, Nico Hülkenberg considère le baquet Alfa Romeo comme sa dernière véritable chance de courir en F1 en 2020.

Non conservé par Renault afin d'accueillir à Esteban Ocon à Enstone, Nico Hülkenberg a conscience de n'avoir plus qu'une seule chance de rester en Formule 1 la saison prochaine : décrocher un baquet chez Alfa Romeo. Mais cette option n'a rien d'évident pour le pilote allemand.

Il y a bien des volants officiellement disponibles chez Red Bull Racing et Toro Rosso, mais la firme autrichienne a déjà annoncé qu'elle ferait son choix en interne. Quant à la place de Robert Kubica, partant chez Williams, elle paraît dévolue à Nicholas Latifi et Hülkenberg dit ne jamais l'avoir envisagée. "Je pense qu'ils ont besoin de quelqu'un d'autre", assure-t-il. "Je ne pense pas être la bonne personne, je ne suis pas le bon pilote pour eux. Par rapport à là où j'en suis dans ma carrière et là où ils en sont, le timing n'est pas le bon pour nous. Avec tout le respect que j'ai pour l'équipe – et j'ai couru pour eux – je ne pense pas que ça puisse arriver."

Lire aussi :

Pour Hülkenberg, viser la place actuellement occupée par Antonio Giovinazzi aux côtés de Kimi Räikkönen chez Alfa Romeo constitue l'ultime opportunité, et pas uniquement en raison de la présence de Frédéric Vasseur à sa tête, le Français l'ayant lancé en formules de promotion avec ART Grand Prix. "Est-ce que je pourrais me voir là-bas ? Oui", confirme celui qui est déjà passé par Sauber durant sa carrière, et qui admet avoir déjà discuté avec l'équipe : "Bien sûr, nous avons déjà gravi les échelons ensemble". L'obstacle majeur demeure le fait que Ferrari a la priorité quant au pilote à placer dans ce baquet, compte tenu des liens tissés entre les deux écuries.

Pas de goût d'inachevé

Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S.19,Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

Excluant la possibilité de devenir le troisième homme d'une grosse écurie ou d'endosser le rôle d'un pilote de simulateur, Hülkenberg n'est pas forcément convaincu non plus par la perspective d'aller découvrir une autre discipline dans l'immédiat. "Franchement, je ne sais pas pour le moment", affirme-t-il. "Ça dépend de ce qui va se passer ici [en F1], et une fois que j'aurai cette réponse, je regarderai d'autres choses. Je l'ai dit auparavant, je ne veux pas me précipiter sur quelque chose juste pour pouvoir courir. Ce doit être quelque chose que j'aime, un défi qui me passionne. Je n'ai pas encore de conclusion ni de réponse parfaite à ça."

Sur la touche en 2011 après une première saison réalisée chez Williams, Hülkenberg est présent en F1 sans discontinuer depuis 2012. Dans le même temps, il s'est offert un intermède victorieux aux 24 Heures du Mans en 2015 avec Porsche, mais n'a jamais réussi à décrocher le moindre podium dans la catégorie reine. Pourtant, quelle que soit la suite que lui réserve sa carrière, le pilote de 32 ans n'éprouve pas particulièrement de regrets.

"Je n'ai pas le sentiment que ce soit quelque chose d'inachevé", tranche-t-il. "J'ai fait ce que j'avais à faire, j'ai été très performant pendant des années, très régulier. J'ai souvent été désiré et toujours payé pour piloter. Ça parle aussi pour moi. Bien sûr, j'aimerais avoir un bilan différent, davantage de points, de podiums et de victoires. Je sais pourquoi ça ne s'est pas fait, mais je suis en paix avec moi-même sur ce plan, je dors bien la nuit. J'adorerais continuer à courir, mais si ce n'est pas le cas, la vie continuera."

Article suivant
Chaque écurie devra aligner un rookie en EL1 à partir de 2021

Article précédent

Chaque écurie devra aligner un rookie en EL1 à partir de 2021

Article suivant

Renault annonce une restructuration de son département aéro

Renault annonce une restructuration de son département aéro
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique
Équipes Renault F1 Team , Alfa Romeo Racing
Auteur Basile Davoine