Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
42 jours

Hülkenberg et la chicane coupée : "Je regardais mes rétros"

partages
commentaires
Hülkenberg et la chicane coupée : "Je regardais mes rétros"
Par :
7 sept. 2019 à 17:28

Nico Hülkenberg n'a pas fait semblant de se confondre en excuses pour sa manœuvre volontaire de Q3, au cours de laquelle il a emprunté l'échappatoire de la première chicane à basse vitesse dans l'espoir de voir d'autres concurrents passer devant et lui faire bénéficier de l'aspiration. L'alibi de l'Allemand n'est pas très bétonné !

Il est à noter qu'à l'heure de l'écriture de ces lignes, Hülkenberg n'a pas été reconnu coupable d'avoir quitté la piste sans raison valable à la première chicane. Il reste sous enquête pour avoir roulé lentement par la suite.

 

Nico, vous avez quitté la piste en début de Q3 en traversant la chicane…

Non, je regardais trop mes rétroviseurs.

Vous êtes quand même revenu en piste devant car Carlos Sainz avait ralenti !

Oui, nous allions tous lentement à ce moment-là jusqu'à ce que tout le monde réalise qu'il n'y avait plus de temps pour traîner et c'est devenu un peu piégeur, un peu critique. C'est juste qu'ici, l'effet d'aspiration est si énorme avec le passage des voitures que personne ne veut être le premier gars à traverser l'air. Et voilà le résultat, l'effet collatéral. Je pense que Monza est probablement le pire endroit pour ça mais je ne m'attends pas à ce que ce soit aussi extrême maintenant [avec les autres circuits].

Est-ce que c'est quelque chose d'amusant ou qui doit être réglé ?

Je suis certain que la FIA va jeter un œil à ça s'ils n'aiment pas cela. C'est leur travail. Il est évident que nous essayons d'aller aussi vite que possible et pour cela, il faut de l'aspiration.

 

Lire aussi :

À combien évaluez-vous le gain grâce à l'aspiration ?

Je pense que ça peut aller jusqu'à une demi-seconde. C'est significatif sur le temps au tour.

Le rythme est bon chez Renault, ce week-end…

Je pense que cette piste nous convient, c'est évident, ou bien qu'elle dissimule nos faiblesses et met en avant les bons points de l'unité de puissance. Je pense que c'est la raison pour laquelle nous sommes performants ce week-end.

Ressentez-vous la différence de puissance moteur par rapport à l'an dernier ?

Non. Peut-être qu'il y a un peu plus de traînée cette année, mais le ressenti n'est pas énormément différent.

Qu'est-ce qu'il était possible de faire en qualifications ?

Je pense que c'était entre Daniel et moi pour savoir qui allait être le premier des [pilotes] Renault. Je pense que l'écart avec Vettel était d'une demi-seconde et que nous n'aurions pas été en mesure d'atteindre cela, donc ça se passait juste entre nous.

Sera-t-il plus simple de partir de derrière ici par rapport à d'autres circuits dans le cas de Verstappen ?

Ça dépend s'il est rapide : s'il a le rythme, il remontera. Il peut-être plus possible de dépasser ici que sur d'autres circuits. Je suppose que cela dépendra de sa Vitesse en ligne droite, de s'il dépasse ou pas. Il disposera d'aspiration, mais je pense qu'il y aura de nombreuses voitures [devant] donc ça sera un train de DRS… Mais je suis sûr qu'il remontera.

Lire aussi :

Article suivant
Le moteur Honda de Verstappen s'est mis en mode sécurité

Article précédent

Le moteur Honda de Verstappen s'est mis en mode sécurité

Article suivant

Horner : "Sebastian a-t-il franchi la ligne ou pas ?"

Horner : "Sebastian a-t-il franchi la ligne ou pas ?"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Qualifs
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Guillaume Navarro