Hülkenberg craint McLaren pour la suite de la saison

Le pilote Force India s’attend à voir McLaren devenir de plus en plus fort au fil de la saison, comme l’ont déjà prouvé selon lui les essais libres du Grand Prix du Canada. 

Hülkenberg craint McLaren pour la suite de la saison
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09

Lors de la deuxième séance d’essais libres disputée vendredi sur le circuit Gilles Villeneuve, Jenson Button s’est fait remarquer en prenant le septième chrono, à égalité parfaite avec le sixième temps réalisé par Valtteri Bottas. Une situation qui n’a "pas vraiment surpris" Nico Hülkenberg

"Honnêtement, ils [McLaren] font partie de mes calculs pour le reste de la saison", a confié l’Allemand. "Je sais que, chaque week-end, ils semblent apporter quelque chose de nouveau. Visiblement, ça fonctionne bien pour eux en ce moment."

En revanche, Sergio Pérez n’avait apparemment pas prévu une telle montée en puissance de la part de McLaren. Contrairement à son coéquipier, le Mexicain s’est dit étonné, et s’attend à une lutte très difficile pour pouvoir atteindre la Q3 lors de la séance de qualifications à Montréal. 

"Je suis surpris qu’ils soient rapides sur ce type de circuit, mais ils étaient également rapides à Bahreïn [où Button avait signé le troisième temps des EL2]. Nous verrons bien où ils sont [samedi]", a déclaré Pérez. 

"C’est beaucoup plus serré que ce que je pensais. Je pensais que nous allions être plus facilement dans le top 10. Il faudra donc faire une séance de qualifications parfaite pour atteindre la Q3."

"Je suis un peu préoccupé car l’équilibre de la voiture est plus ou moins bon. Globalement, le vendredi, on sent qu’il y a beaucoup à améliorer sur la voiture, mais aujourd’hui [vendredi] je crois qu’il n’y a qu’une ou deux modifications que nous pouvons faire pour progresser, mais pas beaucoup."

partages
commentaires
Les vibreurs de Montréal handicapent les Renault

Article précédent

Les vibreurs de Montréal handicapent les Renault

Article suivant

Le Grand Prix à Las Vegas sur de bons rails ?

Le Grand Prix à Las Vegas sur de bons rails ?
Charger les commentaires