Cinquième course consécutive hors des points pour Hülkenberg

partages
commentaires
Cinquième course consécutive hors des points pour Hülkenberg
Par :
27 mai 2019 à 11:00

Comme si le fait d'avoir vu Ricciardo le devancer ces cinq derniers GP sur la grille ne suffisait pas, Nico Hülkenberg voit son difficile début de saison 2019 garder la même saveur avec une nouvelle arrivée hors des points à Monaco.

Onzième sur la grille, 14e à l'arrivée : Nico Hülkenberg est allé à reculons lors du Grand Prix de Monaco, dont il prenait pourtant le départ avec l'option de pouvoir adapter sa stratégie. Mais comme de nombreux pilotes, le pensionnaire de l'équipe Renault F1 Team s'est vite retrouvé passager des événements de course, à commencer par un accrochage lié à une initiative agressive d'un Charles Leclerc lancé dans sa remontée malheureuse, puis un embouteillage à la Rascasse initié par un contact entre Antonio Giovinazzi et Robert Kubica.

Deux fois victime de la Rascasse, donc, Hülkenberg s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment lors du second incident, après avoir subi une crevaison l'ayant fait reculer lors du premier. L'Allemand avait pris le départ en pneus mediums, avant d'adopter la bonne stratégie en passant les enveloppes dures au neuvième tour. La réalisation du pitstop le plus rapide de la course est une piètre consolation. 

Lire aussi:

Le résultat vierge de Hülkenberg à Monaco signifie que les seuls points venant s'ajouter au total de Renault sont les deux de la neuvième place de Daniel Ricciardo. Battu cinq fois sur six séances de qualifications par son équipier, Hülkenberg n'est pour l'heure entré dans les points qu'à Melbourne, à l'occasion de la manche d'ouverture de la saison 2019.

"Rien n’a joué en notre faveur", soupire-t-il. "J'ai effectué un beau départ en évitant les problèmes, mais j'ai été victime d’une crevaison lorsque Charles a découpé mon pneu. Fort heureusement, je n’ai pas heurté le mur, mais la voiture de sécurité a permis à tout le monde de prendre le dessus. J’étais à l’arrière du train et il était difficile de revenir dans le match."

 

Admettant son sentiment de frustration, Hülkenberg espère se remettre sur les rails au Canada et sait aussi que Renault apportera encore des évolutions dans les semaines à venir au niveau d'une unité de puissance dont les progrès sont par ailleurs déjà bien ressentis. 

Lire aussi:

"C'est frustrant car la voiture et le package sont meilleurs que ce que suggère le résultat", poursuit-il au micro de Sky Sports F1. "C'est arrivé lors de plusieurs week-ends maintenant. Cette fois, Charles m'a touché et j'ai eu une crevaison, puis ça a entraîné une série de mauvaises choses : tout est allé contre nous sur cette course. C'est décevant, frustrant. Mais la chance va aussi tourner, je pense."

"Je pense que nous sommes de nouveau en forme avec le moteur : les gars du département moteur ont fait du bon boulot pour que l'on puisse utiliser la puissance maximale. Le Canada est un circuit un peu urbain avec aussi de la vitesse, toujours divertissant. Espérons que l'on pourra enfin de nouveau ajouter des points au compteur de mon côté."

  

Article suivant
Hamilton : "Un des pilotages les plus stratégiques" face à Verstappen

Article précédent

Hamilton : "Un des pilotages les plus stratégiques" face à Verstappen

Article suivant

Magnussen ne blâme pas Haas pour l'erreur stratégique de Monaco

Magnussen ne blâme pas Haas pour l'erreur stratégique de Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Lieu Monte Carlo
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Guillaume Navarro
Soyez le premier à recevoir toute l'actu