Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Hülkenberg insiste : il ne "quitte pas" la Formule 1

partages
commentaires
Hülkenberg insiste : il ne "quitte pas" la Formule 1
Par :
15 nov. 2019 à 14:54

Nico Hülkenberg a assuré qu'il ne "quittait pas la Formule 1" en 2020 et que son avenir proche n'était pas encore décidé.

Hülkenberg comptait sur la mince chance qui lui restait d'accrocher le baquet Alfa Romeo en 2020, mais finalement Antonio Giovinazzi a été prolongé. L'Allemand ne retournera pas chez Williams, chez qui reste l'ultime baquet non officialisé pour la saison à venir mais qui devrait selon toute vraisemblance revenir à Nicholas Latifi. "Aucun regrets", a-t-il déclaré.

Lire aussi :

"Bien sûr, j'ai fait des erreurs, comme ça nous arrive parfois, que j'aurais voulu éviter, des décisions ou des choses que j'aurais faites différemment aujourd'hui, mais c'est toujours facile à dire avec le recul. Donc, tout bien considéré, je suis en paix avec ce que j'ai accompli et je n'estime pas que je prends ma retraite en tant que pilote de course. Je ne quitte pas la F1, je ne serai peut-être pas sur la grille, mais s'il y a une opportunité, je serai prêt."

Quand il lui a été demandé ce qu'il aurait fait différemment concernant 2020, il a répondu : "Si je revenais dans le temps et au cours du processus, les décisions... Je ne pense pas avoir mal agi. Bien sûr, j'ai commis des erreurs ça et là lors des courses. Hockenheim a laissé un goût amer. Ça n'a pas été sans conséquence l'année prochaine, mais juste en termes de timing. Les dés ont été jetés. Je n'ai pas pu me mettre d'accord avec Haas. Mais ça va, c'est comme ça. Désormais, c'est la situation. Je peux bien la gérer."

Lire aussi :

Lié à de possibles arrivées en DTM et en IndyCar, Hülkenberg insiste pour dire qu'aucune décision n'a été prise. "Je n'ai encore rien signé, et je ne vais pas le faire dans un futur proche. J'ai reçu des appels de différents, disons, championnats, équipes, mais rien ne s'est vraiment passé pour l'instant. Honnêtement, mon état d'esprit est assez détendu. Je vais finir la saison de toute façon et je veux connaître autant de réussite que possible et ensuite, après ça, je veux un peu rembobiner, prendre un moment pour moi, ou deux ou trois, et voir ce que je veux faire, ce qui semble intéressant. Je n'ai clairement pas le sentiment de vouloir précipiter les choses, juste pour courir, donc je suis assez détendu."

En tout cas, si son dévolu se jette sur l'IndyCar, il ne fera que les courses routières, pas celles sur ovales. "Les ovales, j'ai toujours dit que je n'étais pas un grand fan, mais ça ne me dit rien et je pense que j'ai trop de respect pour ça, c'est juste que ce n'est pas mon truc. Donc oui, je me limiterais aux courses routières."

Mais il pourrait tout aussi bien prendre du recul sur les sports mécaniques après dix saisons en F1. "Une décennie en F1, c'est intense, de vivre à ce rythme élevé, c'est donc pourquoi il faudra voir quand la nouvelle année débutera, comment je me sentirai et comment les choses vont se développer et évoluer, et dans quelle direction. Honnêtement, pour l'instant, je ne sais juste pas."

Article suivant
Photos - Le casque spécial de Lewis Hamilton à Interlagos

Article précédent

Photos - Le casque spécial de Lewis Hamilton à Interlagos

Article suivant

EL1 - Albon dans le rythme avant d'être dans le mur

EL1 - Albon dans le rythme avant d'être dans le mur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard