Hülkenberg offre à Renault son premier top 10 en 2017

partages
commentaires
Hülkenberg offre à Renault son premier top 10 en 2017
Par : Fabien Gaillard
17 avr. 2017 à 10:40

De nouveau septième au départ du Grand Prix, Nico Hülkenberg a cette fois réussi à convertir la bonne séance de qualifications en franchissant la ligne d'arrivée au neuvième rang.

Jolyon Palmer, Renault RS 17, Lance Stroll, Williams FW40, Fernando Alonso, McLaren MCL32, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17 Ferrari
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Fernando Alonso, McLaren MCL32, devant Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, et Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Fernando Alonso, McLaren MCL32, devant Marcus Ericsson, Sauber C36, et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team, avec un faucon
Jolyon Palmer, Renault RS 17, Lance Stroll, Williams FW40
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17

L'Allemand avait été à la fois trahi par un pari stratégique manqué et sanctionné pour des dépassements alors que la course était neutralisée en Chine, ce qui avait rapidement mis fin à ses espoirs de rentrer dans les points.

À Bahreïn, les choses ont été plus simples même s'il n'a pas vraiment pu contenir la Force India de Sergio Pérez et la Haas de Romain Grosjean, qui ont pris l'avantage au fil de la course. "C’est bon de marquer les premiers points de la saison. Je pense avoir fait une bonne course compte tenu du rythme de la voiture. Je me suis battu au volant et ces deux points constituaient le meilleur résultat possible avec notre stratégie."

Il note la différence sensible entre le rythme sur un tour et celui sur un relais entier, et espère que les essais de Bahreïn seront l'occasion de travailler sur cela. "Nous sommes beaucoup mieux en qualifications. Sur les 57 tours de course, nous voyons émerger les domaines dans lesquels nous devons progresser. Nous aurons des évolutions à tester mardi, lorsque je serai au volant. J’espère que cela nous permettra d’améliorer notre rythme de course avant Sotchi."

La déception était assez forte du côté de Jolyon Palmer, parti dixième et qui a terminé au 13e rang, longtemps impliqué dans une lutte à trois avec Fernando Alonso et Daniil Kvyat : "C’était une course difficile. Je me suis bien battu avec Alonso et Kvyat après que la voiture de sécurité a regroupé le peloton."

"Mais les quelques contacts avec Kvyat n’ont pas arrangé les choses. Je n’avais vraiment pas le rythme pour faire mieux et il me semblait que mes pneus se dégradaient plus vite que ceux de mes adversaires. C’était une soirée difficile, où nous devions composer avec un manque de performance."

Quant à Cyril Abiteboul, il se projette sur l'avenir avec des évolutions majeures qui vont arriver dans les jours qui viennent. "Aujourd’hui, nous marquons nos premiers points à l’issue d’une très bonne course de Nico. Nous avons peut-être perdu une place par rapport à la stratégie optimale, mais le plus important pour nous est de comprendre pourquoi nous avons une telle différence entre notre performance en qualifications et notre rythme de course."

"Jo a connu un dimanche plus difficile, nous allons également devoir comprendre pourquoi, particulièrement après sa première qualification dans le top 10 hier. Heureusement, nous allons enchaîner avec des essais, qui nous aideront à progresser dans notre compréhension des problèmes clairement identifiés. Nous introduirons également les premières évolutions majeures d’une saison qui sera rythmée par de nombreux progrès et améliorations."

Article suivant
Trois points en trois courses pour un Ocon déçu

Article précédent

Trois points en trois courses pour un Ocon déçu

Article suivant

Massa avertit Verstappen après son tacle sur les Brésiliens

Massa avertit Verstappen après son tacle sur les Brésiliens
Charger les commentaires