Hülkenberg pense que Force India peut faire encore plus

Septième à Silverstone, où les deux Force India sont entrées dans les points grâce à la neuvième place de Sergio Pérez, Nico Hülkenberg est enchanté par les progrès de son équipe. La mise en piste de la version B de la VJM08 s’est avérée très prometteuse, et le pilote allemand estime qu’il y a encore du potentiel à débloquer pour la deuxième partie de saison. 

Bien qu’il juge trop ambitieux d’aller taquiner Red Bull, objectif avoué par le Team Principal adjoint Bob Fernley, Hülkenberg affiche un sourire retrouvé, après trois Top 10 consécutifs en course. En Grande-Bretagne il y a deux semaines, il a compris dès les premiers tours de roues l’étendue des évolutions sur sa monoplace. 

Lire aussi : Force India vise la 4e place du championnat

"Après les deux premiers tours je pouvais déjà avoir le sourire", explique-t-il. "C’est ce qu’il nous fallait depuis très longtemps. Cela va sans aucun doute dans la bonne direction, et j’espère que nous allons pouvoir continuer à explorer cela, continuer à en obtenir plus."

Ne rien prendre pour acquis

Désormais, Force India doit continuer à travailler, alors que Silverstone se présentait comme un circuit difficile pour l’écurie indienne, compte tenu des caractéristiques techniques exigées pour convenir aux monoplaces. De quoi espérer pour la suite sur certains tracés, à condition de ne pas relâcher les efforts. 

"Evidemment nous avons collecté des données avec les deux voitures pour les ingénieurs afin de tout analyser en profondeur et optimiser davantage. Nous ne pouvons pas rester immobiles, car cela signifie reculer en F1. Nous devons continuer à pousser dans cette direction."

Silverstone, départ canon!

Hülkenberg concède que l’excellent résultat de Silverstone était forcément le fruit d'une alchimie parfaite, au terme d’un week-end idéal de bout en bout. 

"Mon départ était sensationnel, peut-être mon meilleur départ en F1", note-t-il. "Je me suis retrouvé devant les Ferrari. Evidemment ils ont toujours une voiture plus rapide et ils attaquaient, donc j’étais surpris de pouvoir les garder derrière moi si longtemps. Mais bien sûr, avec une meilleure voiture, ils ont la capacité de s’arrêter plus tôt et de faire des relais pneumatiques plus longs, tandis que nous devons trouver le bon équilibre." 

"Je crois que nous avons fait ce qu’il fallait, car s’arrêter tôt représente un grand risque pour nous afin de terminer la course."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags développement, evolution, vjm08