Hülkenberg : La Renault 2019 a les mêmes problèmes que celle de 2018

Renault rencontre "des problèmes similaires" à ceux de l'an passé avec sa Formule 1 2019, selon Nico Hülkenberg.

Hülkenberg : La Renault 2019 a les mêmes problèmes que celle de 2018

L'écurie d'usine française a terminé quatrième du championnat constructeurs la saison dernière et avait comme ambition pour 2019 de réduire l'écart avec le top 3 constitué par MercedesFerrari et Red Bull . Cependant, en ce début de saison, Renault souffre pour se hisser à la place de meilleur des autres à nouveau et une fiabilité défaillante ne leur a permis d'inscrire que six points en deux courses, grâce à la septième place de Hülkenberg lors de la manche d'ouverture.

Lire aussi:

Interrogé par Motorsport.com sur le point de savoir si Renault avait progressé dans certains domaines clés cette saison ou si l'écurie avait toujours certaines de ses vieilles faiblesses, le pilote allemand de déclarer : "Nous avons progressé sur certaines choses et je pense clairement que du côté du moteur ça a pas mal progressé pendant l'hiver."

"Évidemment, [à Bahreïn] nous avons eu un problème qui y était lié, mais je pense qu'il s'agissait d'un problème particulier. Le moteur a beaucoup progressé. Sur le plan de l'aéro de la voiture et du châssis, nous avons travaillé au cours de l'hiver mais nous avons toujours des problèmes similaires. Je pense donc que c'est vraiment là qu'il faut se concentrer pour arriver à quelque chose de mieux."

Lire aussi:

Hülkenberg a été rejoint chez Renault par Daniel Ricciardo qui n'a toujours pas terminé de course sous ses nouvelles couleurs. L'Australien est passé d'une voiture gagnante en 2018 chez Red Bull à une monoplace en lutte au milieu de peloton chez Renault et, de son propre aveu, il peine à s'y adapter. Un des domaines dans lesquels le pilote au numéro 3 semble le plus en difficulté est celui de la réponse de la Renault au moment de monter sur les vibreurs, une caractéristique déjà pointée du doigt l'an passé.

Interrogé sur cette question par Motorsport.com, au vu de sa plus grande expérience au sein de l'équipe, Hülkenberg a reconnu que cela était "similaire" à 2018. "Nous avons également travaillé [sur ce problème] pendant l'hiver."

"Évidemment, je pense qu'il vient d'une voiture excellente, donc il doit un peu repartir de zéro et les références sont un petit peu différentes. Mais c'est une bonne chose d'avoir ce type de retours. C'est ce qu'il faut pour arriver à une voiture de pointe, donc c'est précieux et c'est l'assurance pour l'équipe que c'est ce qu'il faut faire."

 

 

partages
commentaires
Räikkönen : Le pilotage est désormais le même entre V6 hybrides et V8
Article précédent

Räikkönen : Le pilotage est désormais le même entre V6 hybrides et V8

Article suivant

Häkkinen va participer aux 10 Heures de Suzuka avec McLaren

Häkkinen va participer aux 10 Heures de Suzuka avec McLaren
Charger les commentaires