Hülkenberg a ressenti "une usure humaine" pour son retour dans une F1

Au volant de la Haas VF-22 lors des essais pneumatiques d'Abu Dhabi, plusieurs mois après sa dernière apparition dans une F1, Nico Hülkenberg s'est senti un peu rouillé.

Hülkenberg a ressenti "une usure humaine" pour son retour dans une F1

Ce mardi, Nico Hülkenberg a fait connaissance avec Haas, l'équipe qui l'accueillera pour la saison 2023 de Formule 1. Le pilote allemand, de retour en tant que titulaire, a pris le volant de la VF-22 à l'occasion des essais pneumatiques d'Abu Dhabi. Il s'agissait du premier roulage F1 de Hülkenberg depuis d'autres essais Pirelli organisés en août, et le #27 a senti en fin de journée que son corps s'était déshabitué de la catégorie reine.

"Ce n'est pas que le cou, il y a le corps aussi", a-t-il indiqué concernant sa fatigue musculaire. "Le fessier a beaucoup travaillé aussi. C'était difficile, j'ai senti une usure humaine en fin de journée mais il fallait s'y attendre. Pour être honnête, j'ai mieux géré que prévu. Mais j'ai trois mois de préparation intense devant moi pour être prêt. C'est bien, c'est un rappel de l'intensité de ces voitures. Si l'on ajoute à cela la course et la compétition, c'est une autre histoire. Mais j'ai un plan et je sais ce que je dois faire."

Sur le circuit Yas Marina, Hülkenberg a bouclé 110 tours et signé le 19e temps, à 1,7 seconde de la référence établie par Carlos Sainz. L'Allemand s'est satisfait de ce premier contact avec sa nouvelle équipe, lui qui a piloté pour la première fois une monoplace munie d'un V6 Ferrari turbo-hybride.

"C'est une bonne journée de travail", a-t-il lancé. "J'ai pu me faire beaucoup d'impressions et collecter beaucoup de données. C'était l'objectif et j'ai effectué tout le programme. Il y a beaucoup de choses à analyser, évidemment, au cours des prochaines semaines mais je suis très satisfait de cette journée."

"Je pense que je me suis adapté et que je me suis senti à l'aise assez rapidement. On sent que c'est une voiture différente, dès la mise en route du moteur avec les vibrations de l'unité de puissance. Chaque unité de puissance est différente. Mais je pense que je me suis habitué à ça assez rapidement."

"Les pilotes s'habituent à une voiture [assez rapidement], même en un seul jour on peut s'habituer aux choses assez facilement. C'est bien [pour Haas] de voir arriver quelqu'un de nouveau, qui donne un nouvel avis avec un point de vue différent. Pour moi, il s'agissait d'avoir une première expérience avec la voiture, faire des kilomètres et passer en vue des procédures de base parce que la période de pré-saison est très courte."

Lire aussi :
partages
commentaires
Red Bull officialise le retour de Ricciardo comme réserviste
Article précédent

Red Bull officialise le retour de Ricciardo comme réserviste

Article suivant

La F1 a connu 30% de dépassements en plus entre 2021 et 2022

La F1 a connu 30% de dépassements en plus entre 2021 et 2022