Hülkenberg - Rouler sur piste humide pourrait être "amusant"

partages
commentaires
Hülkenberg - Rouler sur piste humide pourrait être
Par : Fabien Gaillard
2 mars 2017 à 07:00

Renault se félicite des progrès accomplis au terme des trois premières journées de roulage sur le sec, malgré de petites anicroches, notamment du côté de Jolyon Palmer. Nico Hülkenberg se montre impatient de rouler sur piste humide.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault F1 Team RS 17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 avec les médias
jJolyon Palmer, Renault F1 Team RS 17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Le Britannique est sorti de piste dans l’enchaînement des virages 1 et 2 pour se loger dans les graviers. Une situation qui a coûté du temps de piste sur le sec à la structure au losange, même s’il a pu parcourir 52 fois le tracé catalan.

"Ce n’était pas le meilleur début et j’ai été surpris en pneus froids", admet-il. "À part cela nous avons bien progressé avec les réglages, dans la continuité de cette semaine. Je suis satisfait de là où nous sommes et il semblerait que nous progressions à chaque fois que nous prenons la piste."

"La voiture semble logique à comprendre pour les ingénieurs et les pilotes, cela rend le développement d’autant plus facile. J’ai fait 51 tours ce matin, ce qui est plutôt satisfaisant. Nous apprenons en permanence et je pense que cela se voit au niveau de la performance."

Paradoxalement, Nico Hülkenberg a moins roulé après la pause, avec 41 tours au compteur en raison de problèmes techniques relativement bénins. Il tire tout de même du positif d’une journée plus productive. "Nous avons bouclé plus de tours aujourd’hui et c’est positif. Mon temps de roulage au cours de l’après-midi a été réduit par quelques soucis mineurs, mais ces 42 tours nous ont permis d’effectuer un travail de qualité."

"Nous améliorons constamment notre compréhension de la voiture et j’ai moi-même appris pas mal de petites choses. Demain nous roulerons sur une piste humide et ce sera encore intéressant. Je suis assez curieux à l’idée de rouler dans ces conditions, avec des températures encore fraîches dans la matinée. Cela pourrait même être amusant !"

Alan Permane, directeur sportif de Renault Sport F1, est revenu sur l’utilisation, pour la première fois, des gommes tendres par ses pilotes, avec des informations intéressantes récoltées : "Nous avons véritablement utilisé les pneus Pirelli tendres pour la première fois et nous avons constaté qu’ils permettent un bon rythme par rapport aux gommes mediums."

"Nous sommes très contents de ce que nous avons vu aujourd’hui sur l’appui aérodynamique et l’usure des pneus. Nous avons une bonne base sur laquelle travailler la semaine prochaine."

Prochain article Formule 1
Stats Barcelone - Le kilométrage des équipes après trois jours

Previous article

Stats Barcelone - Le kilométrage des équipes après trois jours

Next article

Crash de Stroll : Williams ignore s'il sera possible de rouler jeudi

Crash de Stroll : Williams ignore s'il sera possible de rouler jeudi

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Catégorie Mercredi
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Nico Hülkenberg , Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions