Hülkenberg se remémore ses premières fois

Nico Hülkenberg a pris le départ de déjà 58 GP en Formule 1 et dispose d'une cote solide auprès des patrons d'écurie, ayant été courtisé cet hiver par Ferrari et Lotus

Nico Hülkenberg a pris le départ de déjà 58 GP en Formule 1 et dispose d'une cote solide auprès des patrons d'écurie, ayant été courtisé cet hiver par Ferrari et Lotus.

Semblant faire partie du paysage F1 depuis bien longtemps, celui qui a inscrit les 8 points de la sixième place à Melbourne court pourtant encore après son premier podium dans la catégorie reine. S'il avoue ne pas aimer le goût du Champagne, nul doute que le grand Nico souhaite tout de même sabrer une bouteille aussi vite que possible. L'Allemand a répondu à de nombreuses questions intimes pour le site officiel de la F1.

- Qui a été votre premier héros d’enfance?
- Ayrton Senna.

- Quel est le premier GP que vous vous souvenez avoir visionné ?
- C’est quand je suis allé à Spa, en 1998, quand s’est produit de gros accident du premier tour. Plus tard, en course, Schumi est rentré dans l’arrière de DC [David Coulthard] et je crois qu’aun final, Damon Hill a gagné avec la Jordan. Une course assez distrayante ! C’était une expérience géniale, que je n’oublierai jamais.

- Quel âge aviez-vous quand vous avez décidé de devenir pilote F1 ?
- Depuis que j’ai sept ans, après avoir découvert le karting.

- Quel fut votre premier gros accident dans une voiture de course ?
- Ça a été assez tôt, au cours de mes années en karting. Mais je ne me suis jamais sérieusement blessé.

- De quelle couleur était votre premier casque ?
- Ah, ça je m’en souviens bien ! C’était un casque jaune clair qui avait bien trop gros de l’extérieur ! Je ressemblais un peu à un Martien avec une tête jaune !

- Quand avez-vous remporté votre premier trophée en course, et à quoi ressemblait-il ?
- Mon premier trophée est arrivé dès ma seconde course de kart. C’était seulement un petit trophée, mais j’étais super fier et super heureux de l’avoir.

- Votre première automobile routière ?
- Ça doit être la Volkswagen Golf de ma mère !

- Où était située votre première maison ?
- C'était la maison familiale, dans ma ville d’Emmerich. C’est là où je suis né.

- A quel point étiez-vous nerveux pour votre première journée d’école ?
- Je ne m’en souviens pas tant que ça, mais bien sûr, je pense que j’étais nerveux. Mais je suis allé à l’école en même temps que d’autres copains ; ce n’était pas trop mal du coup.

- Le premier plat que vous avez cuisiné ?
- Je n’en ai aucune idée pour être honnête ! Certainement un Schupfnudeln (pâtes allemandes) à la casserole. Facile à faire pour un jeune chef ambitieux !

- Quelle est la première chose que vous avez faite ce matin ?
- J’étais groggy en raison du décalage horaire, je regardais le plafond ! Compter les moutons ne marche pas !

- Quelle est la première chose que vous avez fait après avoir moulé votre premier baquet F1 ?
- J’ai immédiatement appelé mes parents pour leur raconter.

- Quel a été le premier album pop que vous ayez acheté ?
- Je dirais que je l’ai acheté lorsque j’ai couru à l’international pour la première fois en karting, en Italie. C’était à Corridonia. Je n’étais qu’un pilote invité, mais j’ai signé la pole et ai battu des gars comme Robert Kubica et l’autre Nico [Rosberg], ce qui était plutôt cool. Et ça valait clairement un cadeau ! Cela devait être quelque chose d’Italien…un truc dramatique !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard , Ayrton Senna , Damon Hill , Robert Kubica , Nico Hülkenberg
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités