Il y a 10 ans - Craintes sur les ravitaillements après l'incident de Schumacher

La F1 travaille dur sur une série de mesures visant à rendre de sa superbe à la discipline dans un futur proche. Les étincelles ne suffisent plus, et les décideurs du sport ont compris que les fans attendent de la F1 qu'elle demeure le pinacle du sport automobile, mêlant vitesse, technologie, bruit, et figures emblématiques à tous les échelons.

Ainsi, parmi les sujets creusés au milieu des changements sur les règles pneumatiques ou le bruit des moteurs se trouve la question des ravitaillements lors des arrêts aux stands. Une proposition qui ne fait pas l'unanimité.

Les avis sont partagés sur la question, les pilotes se montrant globalement favorables à ce qui peut apporter vitesse et options stratégiques, tandis que les équipes évoquent la question des coûts ou de la sécurité pour éviter la remise en place d'un tel dispositif.

Il y a 12 ans presque jour pour jour, suite au Grand Prix d'Autriche 2003, la question des ravitaillements en essence était déjà vive, suite à un début d'incendie sur la Ferrari de Michael Schumacher dans les stands.

LIRE AUSSI - Que changerait le retour des ravitaillements?

Celui qui cumulait alors 5 couronnes mondiales avait tout de même remporté la manche de l'A1 Ring en dépit du fait d'avoir perdu du temps sur son premier pitstop. L'équipe de mécaniciens autour de l'auto avait été prompte à intervenir et neutraliser le feu et Schumacher s'était dit confiant quant au fait que le problème ne se reproduirait plus après que lui ait été expliquée précisément la défaillance rencontrée avec la pompe à essence.

"Oui, on m'a expliqué tout ça et tout était clair après. Non, je n'ai pas d'inquiétudes", avait commenté le Baron Rouge. "Il s'agit d'une pièce technique et nous avons vu des problèmes avec les autres équipes dans le passé; cette fois c'est nous qui en avons eu un. Mais comme pour tout, parfois, vous pouvez rencontrer des problèmes et ne pas toujours les anticiper".

Le problème rencontré par Schumacher avait été la conséquence d'une difficulté rencontrée au niveau de la valve sur l'arrêt précédant, avec la monoplace de Rubens Barrichello.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags accident, carburant, feu, pitstop, ravitaillement