Il y aura "un peu de variété" dans les stratégies de course

Toro Rosso s’attend à ce que les nouvelles règles concernant le choix des pneus en 2016 rendent les courses intéressantes même si leur complexité risque de dérouter les fans.

Il y aura "un peu de variété" dans les stratégies de course
Des pneus Pirelli de démonstration
Le pneu ultratendre Pirelli
Logo Pirelli
James Key à l'usine Scuderia Toro Rosso
L'usine Scuderia Toro Rosso
Des mécaniciens Red Bull Racing travaillent sur des pneus Pirelli
Des pneus Pirelli

Afin de tenter de diversifier les stratégies pneumatiques lors des Grands Prix de Formule 1, le règlement a évolué sur la question des choix possibles des écuries. Dans les faits, Pirelli mettra à disposition trois types de gommes différents. En course, les pilotes devront chausser au moins deux composés de pneus différents, comme en 2015, mais ils devront obligatoirement chausser au moins un des deux trains de pneus choisis par Pirelli avant la course. 

Potentiellement, les combinaisons possibles sont donc plus nombreuses et pourraient permettre aux écuries de diversifier leur approche, d’autant plus qu’un cinquième type de pneus fera son apparition - pour les circuits urbains toutefois -, le pneu ultra-tendre.

Toujours est-il que la complexité de ce nouveau règlement a été critiquée. Pour James Key, le directeur technique de Toro Rosso, qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse : c’est le résultat final qui compte et la règlementation sera jugée sur sa capacité à créer de la variété.

"Il sera intéressant de voir comment ça fonctionne. [Les règles] peuvent être assez compliquées, donc vous [les médias] allez devoir travailler dur pour faire passer le message. Mais il faut toujours être un peu prudent sur le fait qu’il n’y a pas une solution optimale parce que tout le monde va arriver à cet optimum et ça deviendra normal."

Des choix variés

Key pense qu’il y a dorénavant suffisamment de possibilités avec le panel de pneus disponibles pour que chaque équipe suive un chemin stratégique basé sur les caractéristiques de ses voitures.

"Je pense que, parce que les équipes sont maintenant libres de choisir un petit peu ce qu’elles veulent faire, vous pouvez jouer avec les forces de votre voiture et vous pouvez jouer un peu avec les forces du circuit sur lequel vous vous rendez."

"Donc vous pouvez peut-être prendre quelques risques. Ça va certainement ajouter un peu de variété à la saison et, en fait, avoir trois choix de pneus sur certains circuits va faire une assez grande différence sur la manière d’établir la stratégie. Donc je suspecte que cette année au moins nous allons voir quelques résultats intéressants."

partages
commentaires
Haas - "Une équipe de jour et une équipe de nuit" à Barcelone

Article précédent

Haas - "Une équipe de jour et une équipe de nuit" à Barcelone

Article suivant

Nouvelle livrée, mêmes soucis de moteur pour Red Bull ?

Nouvelle livrée, mêmes soucis de moteur pour Red Bull ?
Charger les commentaires