inspecté par la FIA, Imola toujours candidat à un Grand Prix

partages
commentaires
inspecté par la FIA, Imola toujours candidat à un Grand Prix
Par :
21 juil. 2020 à 15:57

Imola semble toujours avoir ses chances d'intégrer le calendrier 2020 de la saison de Formule 1.

Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, le circuit d'Imola va recevoir cette semaine la visite de la FIA. L'information ne fait qu'amplifier la rumeur autour de l'organisation potentielle d'un troisième Grand Prix en Italie cette saison. 

En raison de la crise du coronavirus, la F1 a mis sur pied un calendrier alternatif, condensé et encore incomplet. Le championnat a débuté en Autriche début juillet, à huis clos, avant de se rendre à Budapest. En août, deux courses auront lieu à Silverstone, une à Barcelone puis une à Spa-Francorchamps, avant d'aller à Monza début septembre. Le Grand Prix d'Italie sera suivi du Grand Prix de Toscane au Mugello, une première. C'est justement dans le cadre de sa visite pour inspecter le tracé qui appartient à Ferrari que Michael Masi devrait également faire le voyage jusqu'à Imola, où il inspectera l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari. 

Lire aussi :

Le calendrier confirmé à ce jour s'arrête au Grand Prix de Russie, fin septembre, mais la F1 n'a jamais exclu de prolonger sa présence en Europe, où le contexte sanitaire est plus facile à appréhender, notamment sur le plan logistique. 

Imola est candidat à une place au calendrier depuis plusieurs mois déjà, et l'existence de discussions avec la F1 était avéré. L'hypothèse serait d'organiser un Grand Prix sur le tracé le 4 ou le 11 octobre, en fonction de l'avancée des dossiers qui concernent Portimao et Hockenheim, eux aussi enclins à intégrer ce calendrier inédit. 

Si la Formule 1 revenait à Imola, il s'agirait d'une première depuis 14 ans, la dernière visite du paddock remontant à la saison 2006. Récemment, Daniil Kvyat plaidait en faveur de ce tracé considéré comme old-school, après y avoir réalisé une journée d'essais avec AlphaTauri : "Je pense que c'est un très bon circuit. Je le savais déjà avec mes expérience passées. J'ai toujours senti que c'était une piste palpitante, à l'ancienne, plutôt bosselée et avec des vibreurs difficiles".

Un stratège blessé a aidé Haas à tenter un pari en Hongrie

Article précédent

Un stratège blessé a aidé Haas à tenter un pari en Hongrie

Article suivant

Binotto : Licencier ne fera pas progresser la Ferrari

Binotto : Licencier ne fera pas progresser la Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Imola
Auteur Basile Davoine