Les indices sur la hiérarchie attendue à Monaco

Le troisième secteur de Barcelone livre quelques indications avant le Grand Prix de Monaco, à tempérer toutefois compte tenu des caractéristiques très différentes entre les deux circuits.

Les indices sur la hiérarchie attendue à Monaco

Absent du calendrier depuis deux ans en raison de la pandémie de COVID-19, le Grand Prix de Monaco va renouer avec la Formule  1 cette semaine. Atypique dans une saison, le tracé de la Principauté n'offre quasiment aucun point de comparaison et la hiérarchie peut parfois y être différente de celle que l'on observe sur plusieurs autres circuits. Ses exigences sont connues : beaucoup d'appui aérodynamique, un châssis efficace, une excellente motricité et de bonnes capacités au freinage. Autant de prérequis que l'on retrouve dans le troisième secteur du circuit de Barcelone, visité par le plateau il y a dix jours.

Lire aussi :

L'épreuve espagnole se déroulant juste avant le rendez-vous sur le Rocher, il est toujours de bon ton de se pencher sur les chronos du troisième secteur pour avoir un premier aperçu de ce qui pourrait nous attendre à Monaco. Sans être un juge de paix, ce troisième secteur apporte au moins de bons signes si l'on y est rapide avant de rejoindre les rues de Monte-Carlo.

En se basant sur la séance de qualifications du Grand Prix d'Espagne, voici la hiérarchie des dix écuries en retenant le meilleur chrono réalisé par chacune d'entre elles dans le troisième secteur en Catalogne.

  Écurie Chrono
1  Red Bull 26"295
2  Mercedes 26"400
3  Ferrari 26"580
4  Alpine 26"632
5  McLaren 26"782
6  AlphaTauri 26"827
7  Aston Martin 26"923
8  Williams 27"131
9  Alfa Romeo 27"164
10  Haas 27"311

Pour Red Bull Racing, qui a baissé pavillon par deux fois face à Mercedes lors des deux derniers Grands Prix, l'espoir est grand puisque la RB16B était la plus rapide dans ce fameux troisième secteur. Les pilotes de l'écurie autrichienne ne s'y trompent d'ailleurs pas, à l'image de Sergio Pérez. "J'ai énormément hâte d'être à Monaco, surtout avec cette voiture", avance le Mexicain. "Je pense que nous avons une chance de gagner la course."

Historiquement, Red Bull s'est souvent montré à l'aise à Monaco et Mercedes n'en attend pas moins de son rival déclaré dans la course au titre. "Sur le papier, je dirais que ça convient probablement plus à Red Bull qu'à nous", estime Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste. "Ils peuvent mettre un peu plus d'appui que nous. Alors sur le papier, c'est probablement fait pour eux."

Qui derrière le duo de tête ?

Derrière ce duel attendu, faudrait-il s'attendre à quelques surprises ? Troisième force du plateau en ce début de saison, McLaren apparaît plus en retrait pour ce type de caractéristiques, avec une monoplace devancée à Barcelone par Ferrari et Alpine. Dans les rangs de la Scuderia, on assume d'ailleurs une certaine forme d'optimisme.

"Avoir un bon appui aérodynamique dans le dernier secteur procure de bonnes sensations et un bon état d'esprit en allant à Monaco, car on préfère clairement être rapide dans le troisième secteur de Barcelone", reconnaît Carlos Sainz. "Dans le même temps, il y a beaucoup de spécificités avec les réglages de la voiture à Monaco, et avec la préparation des pneus pour les qualifications. Les voitures sont tellement différentes à Monaco que ça pourrait changer un peu les choses."

Ce que souhaite évidemment McLaren, avec la conviction de pouvoir faire mentir les conclusions toujours très relatives de Barcelone en la matière.

"La grosse différence entre Monaco et le troisième secteur en Espagne est que nous roulons évidemment avec des réglages différents [à Barcelone]", rappelle Lando Norris. "L'accent est beaucoup plus mis sur le premier et le deuxième secteur, pour les virages à haute vitesse. Et à Monaco, c'est plutôt l'inverse car il y a beaucoup plus de virages lents. Nous roulons aussi avec une voiture beaucoup plus souple car il y a des bosses. Je pense que toutes les caractéristiques de la voiture vont énormément changer. C'est plutôt un territoire inconnu pour cette auto."

partages
commentaires
Alonso : Plusieurs équipes joueront le titre dans quelques années
Article précédent

Alonso : Plusieurs équipes joueront le titre dans quelques années

Article suivant

Hamilton s'attache les services de la célèbre manager Penni Thow

Hamilton s'attache les services de la célèbre manager Penni Thow
Charger les commentaires