Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

L'inhabituel message radio de Wolff à Bottas

D'habitude muet avant les séances, Toto Wolff s'est fendu d'un message d'encouragement à l'adresse de Valtteri Bottas lors des qualifications du Grand Prix d'Abu Dhabi. Une initiative loin d'être anodine.

L'inhabituel message radio de Wolff à Bottas

Après un week-end difficile à Sakhir, où il avait tout de même décroché la pole position, Valtteri Bottas a sans doute pensé tenir cette même pole à Yas Marina. C'était sans compter sans une ultime tentative impressionnante de Max Verstappen, venu surprendre les Mercedes dans un exercice où elles étaient invaincues depuis 2013 à Abu Dhabi ! Pour quelques millièmes, le Finlandais doit se contenter de la deuxième place, mais peut aussi se féliciter d'avoir devancé Lewis Hamilton, de retour après avoir été touché par le COVID-19.

Traversant un moment rendu compliqué en raison de son absence de victoire récente et de la comparaison de ses performances à celles de George Russell la semaine dernière, le Finlandais se montre toutefois au rendez-vous. Le "soutien inconditionnel" promis par Toto Wolff est justement réciproque.

Lire aussi :

Le directeur d'équipe est d'ailleurs intervenu à la radio juste avant la Q3 en l'encourageant. "Donne tout ce que tu as", a-t-il lancé. Un fait inhabituel mais qui découle d'une demande expresse de Bottas pour davantage de communication. "C'est toujours compliqué de parler à un pilote avant les qualifications ou la course", explique le directeur de Mercedes au micro de Sky Sports. "Mais c'est quelque chose dont nous avions discuté. Et il a dit : 'J'ai besoin d'un retour d'information de ta part, c'est toujours bien'. C'est difficile car je n'ai jamais parlé aux pilotes, car de ma propre expérience, ça peut distraire un peu. Chacun est différent, et nous avons eu une bonne conversation avec lui. Quand le titre est perdu, c'est toujours difficile à gérer. C'est pour cela qu'il m'a dit de lui parler un peu plus."

Une requête confirmée par l'intéressé à l'issue des qualifications. "Il peut toujours nous parler s'il le souhaite", précise Bottas. "Ces derniers jours, nous avons discuté de différentes choses, et nous sommes une équipe. Nous nous soutenons les uns les autres si nous en avons envie. Et si l'on peut soutenir quelqu'un d'autre dans l'équipe avec des encouragements ou certains mots, on le fait. Ce serait la même chose pour n'importe quel membre de l'écurie. Rien de plus que ça, c'est plus quelque chose de personnel."

Valtteri Bottas, Mercedes F1 W11

Remis en selle, Bottas a fait tout ce qu'il a pu pour aller chercher la pole mais devra donc se limiter à un duel remporté face à son septuple Champion du monde de coéquipier. En piste, il a ressenti quelques problèmes d'équilibre avec la W11.

"On a vu en EL3 que Red Bull et surtout Max étaient très rapides", commente le Finlandais. "Le principal problème à mon avis est que nous ne sommes pas vraiment parvenus à faire fonctionner les pneus tendres comme il faut. Jusqu'aux qualifications, le pneu medium avait l'air meilleur que le pneu tendre pour nous. Je pense que nous avons fait des améliorations, mais vu le résultat, je ne pense pas que nous ayons tiré 100% des pneus sur un tour. Je ne suis pas complètement satisfait de la manière dont ce tour s'est déroulé, l'équilibre n'était pas parfait."

"Vers la fin des qualifications, j'ai commencé à avoir un peu plus de difficultés avec le train avant de la voiture, peut-être avec la baisse de la température de la piste. C'était donc difficile d'améliorer davantage, car je pensais que cela devrait être bien plus rapide que lors des séances précédentes, mais Red Bull est manifestement parvenu à tout optimiser pour la dernière partie des qualifications, celle qui compte."

partages
commentaires
Ocon : "On n'a rien à perdre, c'est tout ou rien"

Article précédent

Ocon : "On n'a rien à perdre, c'est tout ou rien"

Article suivant

Hamilton "pas à 100%" après avoir eu le COVID-19

Hamilton "pas à 100%" après avoir eu le COVID-19
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Qualifs
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine