Interlagos du point de vue pneumatique

- Avec le Circuit des Amériques, à Austin, et Yas Marina, à Abou Dhabi, Interlagos est l’un des rares circuits du calendrier tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre

- Avec le Circuit des Amériques, à Austin, et Yas Marina, à Abou Dhabi, Interlagos est l’un des rares circuits du calendrier tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Cela signifie donc que les trois derniers tracés de la saison possèdent cette caractéristique pourtant très peu répandue.

- La gomme « Medium » offre la fenêtre de performance la plus réduite, capable du meilleur même en cas de basses températures. La « Soft », au contraire, se caractérise par une fenêtre de fonctionnement plus large et des performances en hausse lorsque le thermomètre grimpe. Un paramètre important à prendre en compte au moment de définir la stratégie optimale.

- Les pneumatiques subissent divers types de contraintes simultanées, latérales et longitudinales, qui peuvent engendrer une surchauffe de la gomme. Les appuis généralement élevés et le grip - aérodynamique et mécanique - doit être de ce fait équitablement réparti.

- L’an passé, le vainqueur avait respecté une stratégie à deux arrêts. Sebastian Vettel et sa Red Bull s’étaient en effet élancés en « Medium », de nouveaux chaussés au 24e tour avant de basculer sur les « Durs » au 47e passage. Avant que ne soit donné le départ du Grand Prix, aucune séance ne s’était déroulée sur piste sèche et cela compliqua le calcul des stratégies…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités