Ivan Capelli s'engage pour tenter de sauver Monza

Au début du mois, Bernie Ecclestone a jeté un pavé dans la mare avec des propos très durs à l’égard du Grand Prix d’Italie

Au début du mois, Bernie Ecclestone a jeté un pavé dans la mare avec des propos très durs à l’égard du Grand Prix d’Italie. Le grand argentier de la Formule 1 avait fustigé l’accord commercial qui lie la FOM au circuit de Monza, affirmant qu’il était prêt à voir cette épreuve historique disparaître au terme du contrat, fin 2015. Quelques jours plus tard,

Ecclestone avait mis de l’eau dans son vin

, sans doute ravi d’avoir mis sur la table ce dossier brûlant pour faire réagir les promoteurs.

Une réaction qui n’a pas tardé, puisque

des travaux ont rapidement été annoncés

avec un plan sur plusieurs années. Prochainement, les discussions devraient débuter pour tenter de trouver un accord financier qui permettra au Grand Prix d’Italie de se dérouler à Monza en 2016 et au-delà.

Derrière les négociations, un homme aura une influence grandissante : Ivan Capelli. Il y a quelques jours, l’ancien pilote Ferrari, qui a disputé 98 Grand Prix entre 1985 et 1993, a été élu parmi les dirigeants de l’Automobile Club de Milan. Une organisation qui est directement impliquée dans la gestion du circuit de Monza.

« J’ai lu dans les journaux que Bernie n’était pas content de l’accord commercial que nous avions », a déclaré Capelli à Autosport. « Je n’ai pas eu l’opportunité de discuter avec lui jusqu’à présent, mais je suppose qu’il y en aura une dans les prochaines semaines afin d’échanger quelques idées. »

« Monza est historiquement l’un des plus anciens Grand Prix, et nous aimerions continuer après 2015, sachant que Bernie pousse toujours les gens dans sa direction. »

Capelli confirme que des projets d’amélioration des infrastructures sont absolument nécessaires pour que Monza conserve le standard de la F1, autant pour les équipes que pour le public. Il n’écarte pas non plus l’idée de faire appel à Stefano Domenicali pour jouer un rôle dans les discussions avec Ecclestone.

« Je crois que Monza a besoin de franchir une étape, car ce n’est plus possible que Monza vive comme cela », concède Capelli. « Il faut faire quelque chose pour améliorer la situation. Je pense cela pour les équipes, car les garages sont moyens pour la F1 désormais. Nous devons aussi faire beaucoup de choses pour les spectateurs, c’est l’un des objectifs. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ivan Capelli , Bernie Ecclestone
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités