Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
38 jours

Jacques Villeneuve pilotera dimanche la Ferrari de son père

partages
commentaires
Jacques Villeneuve pilotera dimanche la Ferrari de son père
Par :
8 juin 2018 à 08:03

Pour célébrer le quarantième anniversaire de la première victoire en F1 de son père Gilles, Jacques Villeneuve pilotera dimanche la Ferrari victorieuse à Montréal en 1978.

La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve
Jacques Villeneuve, Joann Villeneuve, Francois Dumontier
La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve
Joanne Villeneuve, et Jacques Villeneuve, Sky Italia
La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve
La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve
Jacques Villeneuve, Sky Italia avec sa mère Joann Villeneuve
La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve
La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve
La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve
Jacques Villeneuve, Joann Villeneuve, Francois Dumontier
La Ferrari T3 gagnante de Gilles Villeneuve

Ce week-end marque à Montréal le quarantième anniversaire de la première victoire en Formule 1 de Gilles Villeneuve, et les organisateurs ne pouvaient pas passer à côté de quelques symboles. Le circuit qui porte le nom du pilote québécois, disparu en course en 1982, en porte d'ailleurs déjà la mention sur la ligne de départ/arrivée, où l'inscription "Salut Gilles" a vu s'ajouter "40 ans" pour ce week-end.

Dimanche, la Ferrari 312 T3 avec laquelle Gilles Villeneuve s'était imposé devant son public en 1978 trônera fièrement à l'avant de la grille de départ. Son fils Jacques en prendra le volant pour ouvrir la traditionnelle parade des pilotes.

"C'est génial, car c'est la première fois que je vais mener à Montréal à bord d'une Formule 1 !" plaisante le Champion du monde 1997 en évoquant l'événement. "Alors que le temps passe, [la mémoire de Gilles] a de plus en plus de signification, car on voit ce que ça représente pour les fans, pour les gens, pour l'Histoire de la F1. Et maintenant que j'ai moi-même des enfants, je le ressens encore plus."

"J'ai piloté cette voiture à Goodwood [en 2004], je me suis déjà installé dedans. C'est différent, en gros, c'est comme s'asseoir dans une boîte de conserve. Vous pouvez voir vos pieds, puis quelqu'un ajoute une sorte de plastique autour de vous, la carrosserie, et vous vous sentez en sécurité, mais en fait ce n'est que du plastique. Mais ça reste incroyable comme ces voitures étaient déjà avancées pour l'époque."

La démonstration qui aura lieu dimanche a été organisée par le patron du Grand Prix du Canada, François Dumontier, avec l'aide de Joann Villeneuve, épouse de Gilles et mère de Jacques.

"C'est vraiment un honneur pour moi ce week-end, après avoir travaillé si dur avec l'aide de François pour avoir la voiture avec laquelle Gilles a gagné ici à Montréal", souligne-t-elle. "C'est vraiment spécial, ça fait remonter beaucoup d'émotions, quelque chose de vraiment, vraiment agréable pour moi."

"Si nous avions écrit le script [de la victoire de 1978], il aurait été refusé car tellement incroyable. C'est resté en moi, voir cette première victoire, sachant que la saison avait été si difficile pour lui et que l'équipe commençait à être nerveuse avec Gilles. Pour lui, gagner a fait toute la différence pour sa carrière. Tout ça mis ensemble, c'était un moment magique."

Jacques Villeneuve compte quant à lui comme meilleur résultat à Montréal une deuxième place décrochée en 1996, année de ses débuts en F1, à bord de la Williams-Renault. Il avait terminé derrière son coéquipier Damon Hill, le podium étant complété par la Benetton-Renault de Jean Alesi. 

En 2012, il avait également piloté la Ferrari de 1979 avec laquelle son père avait couru, cette fois à Fiorano.  

Article suivant
La tirade d'un Alonso désabusé face à une F1 trop prévisible

Article précédent

La tirade d'un Alonso désabusé face à une F1 trop prévisible

Article suivant

Hartley : Je dois me rappeler pourquoi j'apprécie la F1

Hartley : Je dois me rappeler pourquoi j'apprécie la F1
Charger les commentaires