Jarno Trulli parle de Ferrari et Renault

Jarno Trulli pense que les départs de Michael Schumacher et Ross Brawn chez Ferrari ne laisseront pas une plaie ouverte chez Ferrari, ni influenceront les chances de la Scuderia pour les titres en 2007

Jarno Trulli pense que les départs de Michael Schumacher et Ross Brawn chez Ferrari ne laisseront pas une plaie ouverte chez Ferrari, ni influenceront les chances de la Scuderia pour les titres en 2007.

Malgré un renouveau complet de l'équipe, avec notamment l'arrivée de Kimi Räikkönen et une restructuration technique et du management, Trulli est convaincu que Ferrari restera favorite dès le début de la saison prochaine.

Quel que soit leur pilote, il aura un grand avantage", dit il dans 'La Gazzetta dello Sport'.

"Je ne pense pas que les départs de Schumacher et Brawn changeront énormément les choses. Même [Felipe] Massa a gagné avec l'actuelle Ferrari."

Jarno se positionne donc contre Mark Webber par exemple, meneur de l'idée d'une domination de Fernando Alonso chez McLaren l'année prochaine.

A propos de Renault, équipe qu'il a quittée avant la fin de la saison 2004, Jarno avance qu'il n'a aujourd'hui aucun regret d'être parti chez Toyota à l'époque.

Bien que ses résultats chez Toyota soient en demi-teinte depuis - trois podiums - et que l'italien avait avec Renault remporté une victoire à Monaco, il assure qu'il a pris la bonne décision.

"Je n'ai jamais regretté cette séparation de nos routes. Renault n'était pas le bon endroit pour moi. Ma victoire à Monaco en 2004, plutôt que de renforcer notre relation, a marqué la fracture."

"Oubliez les raisons...", elles n'ont pas d'importance pour Jarno.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Michael Schumacher , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Ross Brawn
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités