Jean Todt : "Aucune strat?gie pour favoriser l'un ou l'autre"

Le doublé décroché par Ferrari lors du Grand Prix de Turquie remet l'écurie italienne sur de bons rails pour cette fin de saison

Le doublé décroché par Ferrari lors du Grand Prix de Turquie remet l'écurie italienne sur de bons rails pour cette fin de saison. Le retard à compenser est conséquent, mais tout est possible.

Après avoir fêté ce résultat, et avant de se remettre au travail, Jean Todt présente sa vision de la course, puis il rappelle que son équipe ne renoncera pas tant que leurs adversaires ne seront pas mathématiquement assurés de remporter les titres mondiaux.

"A l'heure actuelle, il n'y a aucune stratégie pour favoriser l'un ou l'autre pilote. Ce serait quelque chose d'inapproprié. Nos pilotes font du si bon travail, après douze Grands Prix, il n'y a qu'un point d'écart. La plupart des problèmes qu'ils ont rencontrés sont dus à des erreurs que nous avons faites."

"Ils ont commis quelques fautes, mais c'est normal. Nous sommes tous des êtres humains. Nous sentons que le championnat est encore jouable. Ce sera dur, mais c'est toujours difficile. Comme je l'ai dit, nous ferons de notre mieux jusqu'à la fin de la saison et je crois que nous pouvons encore y arriver."

Selon lui, la performance de Ferrari "était agréable et très gratifiante. Nous savions que nous possédions une voiture compétitive. Nous savions que la Ferrari serait plus rapide en course qu'en qualifications, comme c'est le cas depuis le début de saison. C'est probablement notre point faible."

"Nous avons choisi de partir en pneus tendres, qui n'étaient peut-être pas les plus compétitifs pendant la course, mais qui ont sans doute aidé au départ. Felipe a pris un bon départ, Kimi également puisque nous étions premier et second. Nous avons dû attaquer durant la majeure partie de la course, mais tout s'est parfaitement déroulé. Cela arrive très souvent quand vous êtes aux deux premières places, et c'est ce qui s'est produit."

Le patron de la Scuderia Ferrari estime que dans son malheur, Lewis Hamilton a eu de la chance de marquer les points de la cinquième place. Todt répète aussi que ses deux pilotes sont logés à la même enseigne et qu'ils sont sur un pied d'égalité quand il s'agit de gagner.

"Les deux font de l'excellent travail. Il y a une très bonne harmonie dans l'équipe, ils veulent tous les deux gagner et ils possèdent les mêmes chances d'y parvenir. Comme Kimi, Felipe est brillant."

"Lewis a effectué une course fantastique. Il a été chanceux de marquer quatre points après ce qui lui est arrivé, mais lorsque vous voyez ce qu'il a réalisé cette saison, il fait un travail formidable. Malgré son problème, aujourd'hui il a eu de la chance. Cela peut nous arriver, ça fait partie du sport automobile."

Le français reconnaît que de bonnes qualifications sont vitales pour briguer la victoire en course. La pole position ne prend elle pas trop d'importance ? Un changement de règlement s'impose ?

"C'est pour cela qu'il est très important et difficile de réussir les qualifications. Nous savons qu'il est préférable d'être aux avant-postes. Le niveau de compétition est tel qu'il faut que tout soit parfait pour y arriver. A l'heure actuelle, je ne vois pas ce que l'on peut faire pour améliorer la situation."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Jean Todt
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités