Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre
Prime
Formule 1 Analyse

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Par :
Co-auteur:
Franco Nugnes
, Journaliste

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Jusqu'à présent, Jean Todt s'est toujours montré réticent à l'idée de révéler ce qu'il comptait faire après avoir quitté ses fonctions de président de la FIA. Après douze années passées à la tête de l'instance internationale, il quittera ce poste ce mois-ci. Sa carrière l'a vu connaître le succès en rallye, en Endurance puis en Formule 1, avant d'enchaîner trois mandats aux commandes de la FIA, et il apparaît peu probable de voir le Français s'éloigner purement et simplement de la compétition automobile.

Ce mercredi, une information du journal italien Corriere della Sera évoque une possibilité pour l'avenir de Jean Todt : un retour inattendu chez Ferrari dans un rôle de "super consultant", une fois que son successeur à la FIA sera élu, le 17 décembre. Il est fait état de contacts permanents entre Jean Todt et le président de Ferrari, John Elkann, au sujet de cette mission qui pourrait lui être confiée. Il y a quelques jours, il était à Maranello pour soutenir la deuxième édition de Girls on Track - Rising Stars, une initiative promue par la FIA. Et ce n'était peut-être pas une coïncidence.

partages
commentaires

Ferrari a conclu ses 800 km d'essais à Fiorano

La Scuderia Ferrari a terminé ce vendredi sa session de trois journées d'essais sur son circuit de Fiorano.

Ces changements que la FIA envisage après la polémique d'Abu Dhabi

Alors que la FIA enquête sur la fin de course du GP d'Abu Dhabi 2021, Peter Bayer, nouveau responsable monoplaces de la fédération, a livré quelques pistes de réflexion pour améliorer le travail de la direction de course à l'avenir.

L'avenir de Michael Masi "pas encore décidé" par la FIA

Responsable monoplaces de la FIA et chargé de réfléchir à l'avenir de la discipline après la controverse du Grand Prix d'Abu Dhabi 2021, Peter Bayer a expliqué que l'avenir de Michael Masi en tant que directeur de course n'avait pas été décidé.

L'enquête FIA pas accélérée malgré un Conseil Mondial extraordinaire

En dépit de la convocation d'une session extraordinaire du Conseil Mondial du Sport Automobile (CMSA), une accélération de l'enquête sur le Grand Prix d'Abu Dhabi 2021 de F1 n'est pas attendue.

Mazepin vise à améliorer ses relations avec les employés Haas

Parmi les nombreux points que Nikita Mazepin doit améliorer cette saison, le pilote Haas se concentre sur les relations avec les membres de l'équipe américaine.

Honda devrait finalement produire les moteurs Red Bull jusqu'en 2025

Alors qu'officiellement, Honda a quitté la Formule 1 fin 2021 en tant que motoriste, le conseiller Red Bull Helmut Marko a révélé que la firme japonaise allait continuer à produire des moteurs F1 jusqu'en 2025.

O'Ward trouve "ridicule" de ne pas avoir la Super Licence

Pato O'Ward a un rêve, courir en Formule 1, mais les règles de Super Licence risquent de se dresser en travers de son chemin.

Räikkönen débarrassé des "conneries qui circulent" en F1

Kimi Räikkönen vient de mettre un terme à sa carrière en Formule 1, et le paddock ne va pas lui manquer.

Comment les équipes ont géré le défi aérodynamique de Djeddah
Article précédent

Comment les équipes ont géré le défi aérodynamique de Djeddah

Article suivant

Horner : Hamilton "est très rusé" dans ses manœuvres

Horner : Hamilton "est très rusé" dans ses manœuvres
Charger les commentaires