Renault avait besoin de se "remobiliser"

partages
commentaires
Renault avait besoin de se
Par : Benjamin Vinel
25 oct. 2018 à 08:57

Après avoir obtenu au Grand Prix des États-Unis son meilleur résultat d'ensemble depuis son retour en tant que constructeur, Renault Sport F1 Team se félicite d'avoir redressé la barre.

Avec Nico Hülkenberg sixième et Carlos Sainz septième à Austin, Renault a marqué 14 points, soit davantage que les 12 unités engrangées lors des six courses précédentes. Un laps de temps dans lequel Haas a réduit son déficit de 21 à huit longueurs, avant que le Losange ne se reconstruise un précieux matelas de 22 points grâce à son résultat américain – en partie grâce à la disqualification de Kevin Magnussen et à l'abandon de Romain Grosjean.

Lire aussi :

"Nous avions vraiment besoin de ces points", déclare Jérôme Stoll, président de Renault Sport, pour Motorsport.com. "Notre objectif pour cette année était la quatrième place. Lors des deux ou trois dernières courses, notre niveau de performance a quelque peu baissé, mais désormais, tout le monde est de retour dans la course."

Jerome Stoll, président Renault Sport F1

Jerome Stoll, président Renault Sport F1

Photo de: Renault F1

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Remobiliser tout le monde était nécessaire. Nous avons eu des réunions en interne pour motiver tout le monde vers cet objectif, et je suis très heureux que nous ayons fini par obtenir ce à quoi nous nous attendions. Course après course, nous devons confirmer que nous tenons nos objectifs. Pour moi, celui de l'année était la quatrième place."

"Nous étions en très bonne position en première partie de saison, et soudain nous nous sommes rendu compte que nous devions rester mobilisés, tout le monde, toute l'équipe. Cette course a démontré qu'il était possible de maintenir notre objectif."

Malgré une quatrième place qui paraît désormais presque assurée au championnat, Stoll ne crie pas victoire. Après tout, au Grand Prix d'Autriche, Haas avait infligé un 22-0 à la marque française en plaçant ses deux monoplaces dans le top 5, et la hiérarchie demeure très serrée actuellement.

"Quand on regarde les différences entre les équipes, c'est très, très petit. C'était en notre faveur [à Austin], mais nous devons faire attention à ne pas nous relâcher. La mobilisation est absolument nécessaire pour tout le monde jusqu'à la dernière course. Nous devons rester motivés et concentrés. Ce n'est pas fait. Une course ne représente pas la saison", conclut Stoll.

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
La F1 a réuni 80'000 fans à Miami

Article précédent

La F1 a réuni 80'000 fans à Miami

Article suivant

Räikkönen : La F1 n'a pas changé depuis 20 ans

Räikkönen : La F1 n'a pas changé depuis 20 ans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités