JEV : "La course était finie avant le départ"

Le week-end s'annonçait prometteur pour Jean-Eric Vergne, qui avait décroché la 9e place lors des qualifications, sa deuxième Q3 de la saison

Le week-end s'annonçait prometteur pour Jean-Eric Vergne, qui avait décroché la 9e place lors des qualifications, sa deuxième Q3 de la saison. La course fut cependant une toute autre hsitoire pour le pilote Toro Rosso, qui a connu un départ catastrophique, suivi d'un contact avec Jules Bianchi, avant de devoir renoncer au 14e tour du Grand Prix.

«Je ne pouvais pas continuer, on avait un problème moteur et il fallait s'arrêter le plus tôt possible pour le sauvegarder», explique Vergne frustré alors que son jeune équipier entre une nouvelle fois dans les points.

«Au départ j'ai eu un problème moteur; la course était finie avant le départ pour moi. Je me suis retrouvé en sandwich entre Jules et la Caterham, je ne pouvais absolument rien faire.»

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jules Bianchi , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités