Jo Ramirez accorde sa confiance ? McLaren et Ron Dennis

Alors que l'écurie McLaren est convoquée aujourd'hui même par le Conseil Mondial du Sport Automobile pour répondre aux accusations d'espionnage, Jo Ramirez regrette que ses anciens employeurs soient mêlés à cette histoire

Alors que l'écurie McLaren est convoquée aujourd'hui même par le Conseil Mondial du Sport Automobile pour répondre aux accusations d'espionnage, Jo Ramirez regrette que ses anciens employeurs soient mêlés à cette histoire.

Le mexicain âgé de 66 ans a travaillé pendant de longues années avec l'équipe britannique et avant son départ en 2001, il occupait le poste de coordinateur.

"C'est vraiment malheureux que McLaren soit empêtré dans cette affaire," estime Jo Ramirez. Il défend également Ron Dennis, qu'il considère comme étant un homme intègre et loyal.

"Il a été mon patron pendant plus de 18 ans donc je suis convaincu à 100% qu'il n'a rien à voir là dedans. Je connais très bien Ron et je sais qu'il n'accepterait jamais une telle chose de toute sa vie."

"Quand je faisais partie de l'équipe, il n'y a jamais eu de trahison et nous n'avons jamais copié quoi que ce soit, ce n'est pas l'attitude de McLaren," conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jo Ramirez
Équipes McLaren
Type d'article Actualités