La Jordan 191 qui a vu débuter Schumacher est en vente

Pilotée par Michael Schumacher lors de ses débuts il y a 30 ans, c'est l'une des monoplaces les plus emblématiques de l'Histoire de la Formule 1 qui est proposée à la vente.

1/7

Photo de: Speedmaster Cars

2/7

Photo de: Speedmaster Cars

3/7

Photo de: Speedmaster Cars

4/7

Photo de: Speedmaster Cars

5/7

Photo de: Speedmaster Cars

6/7

Photo de: Speedmaster Cars

7/7

Photo de: Speedmaster Cars

Utilisez les flèches ci-dessus pour passer d'une photo à l'autre.

Elle est considérée comme l'une des plus belles Formule 1 de tous les temps : la Jordan-Ford 191 qui a permis à Michael Schumacher de faire ses grands débuts dans la discipline est mise en vente. Il s'agit du châssis n°6 avec lequel le futur septuple Champion du monde avait participé aux premiers essais libres du Grand Prix de Belgique 1991, à Spa-Francorchamps.

Lire aussi :

Schumacher avait obtenu cette opportunité à la suite des déboires judiciaires rencontrés par Bertrand Gachot à l'époque, Mercedes en profitant pour placer son jeune protégé chez Jordan, moyennant finance. D'emblée, lors d'un test à Silverstone avant de se rendre en Belgique, celui qui n'avait alors que 22 ans avait impressionné au volant d'une monoplace qu'il n'avait jamais pilotée, dominant son coéquipier Andrea de Cesaris. Ce dernier, suspectant un problème sur sa monoplace, s'était rabattu sur le troisième châssis de l'équipe pour Spa, Schumacher héritant finalement du n°6.

À son bord, Schumacher avait signé le huitième temps de la première séance d'essais libres, devant De Cesaris qui avait ensuite récupéré ce châssis n°6. Durant la suite du week-end, Schumacher avait terminé septième des qualifications, quatre places devant son voisin de garage. Son premier Grand Prix avait en revanche tourné court puisque peu après le départ, un problème d'embrayage l'avait contraint à l'abandon.

Michael Schumacher au volant de la Jordan 191 à Spa-Francorchamps.

Michael Schumacher au volant de la Jordan 191 à Spa-Francorchamps.

Après la saison 1991, ce châssis n°6 a été vendu au collectionneur belge Jean Blatton, qui l'a conservé jusqu'en 2005. La monoplace a ensuite été rachetée par Didier Siruge, qui l'a fait rouler occasionnellement, notamment lors du Festival of Speed de Goodwood. Aujourd'hui, cette F1 est toujours en parfait état et prête à rouler. Elle a d'ailleurs fait une apparition toute récente lors d'un meeting historique à Donington Park.

Il y a quelque temps, l'ingénieur Andrew Green – aujourd'hui directeur technique d'Aston Martin F1 – avait confié ses souvenirs du premier test de Schumacher avec la Jordan 191 à Silverstone. 

"Nous étions complètement sidérés", affirmait-il dans des propos à retrouver en intégralité en cliquant ici"Nous n'avions jamais vu quelqu'un monter dans la voiture pour la toute première fois et être capable de nous dire exactement ce que faisait la voiture et comment nous devrions la régler. Et ça, c'était en cinq ou six tours, je crois. Il savait exactement ce que faisait la voiture. Ses commentaires rejoignaient complètement [ceux d'Andrea de Cesaris et Gachot]. Et ils pilotaient la voiture depuis une demi-saison. Lui l'a fait en six tours. Il nous était clair que ce gars-là était relativement talentueux."

partages
commentaires
Ferrari a nommé un nouveau directeur général

Article précédent

Ferrari a nommé un nouveau directeur général

Article suivant

Williams : Simon Roberts s'en va, Jost Capito aux manettes

Williams : Simon Roberts s'en va, Jost Capito aux manettes
Charger les commentaires