Jos Verstappen - Max a gagné le respect

Le pilote néerlandais poursuivra son apprentissage une saison de plus chez Toro Rosso, selon son père.

Jos Verstappen - Max a gagné le respect
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Dr Helmut Marko, Red Bull et Jos Verstappen
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso, et son père Jos Verstappen
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10

Comme cela a souvent été répété par les dirigeants de Red Bull Racing, le programme autour de la carrière de Max Verstappen est de lui permettre d’accumuler suffisamment d’expérience chez Toro Rosso. Le Néerlandais restera donc au sein de l’écurie italienne pour la saison 2016, comme le souligne également son père. 

"Il reste pour une autre année chez Toro Rosso", a insisté Jos Verstappen au micro de Servus TV. 

Pour la suite, il est encore trop tôt pour le dire, mais l’avenir de Verstappen est pour le moment solidement fixé au sein du giron Red Bull, même si son nom circule du côté de top teams comme Ferrari. 

"C’est bien que son nom soit mentionné dans ce contexte, mais nous avons un contrat à long terme avec Red Bull et nous en sommes heureux. Il a fait une grosse erreur à Monaco, cela arrive, mais je suis tellement heureux de sa saison jusqu’à présent."

De l’audace mais de la sécurité

Depuis le début de la saison, Jos Verstappen se délecte des prouesses de son fils, désormais 10e du championnat. Le pilote Toro Rosso s’est également fait remarquer par son audace et ses prises de risque en piste pour dépasser. 

"Les autres regardent ses dépassements en estimant que c’est à la limite, mais c’est une bonne chose pour la Formule 1", estime Verstappen Sr. "Je crois que c’est quelque chose qui mérite le respect, et j’ai le sentiment qu’il l’a désormais."

"Quand il s’est assis pour la première fois dans une Formule 1, j’étais un peu effrayé. Mais quand j’ai vu qu’il avait tout sous contrôle, je me suis calmé. Je crois que si vous allez à l’école à vélo, c’est aussi dangereux. Les voitures et les circuits sont construits spécifiquement pour la course, donc je crois que la discipline est relativement sûre."

partages
commentaires
Tombazis critique Ferrari - "C'était comme avoir un pistolet dans le dos"

Article précédent

Tombazis critique Ferrari - "C'était comme avoir un pistolet dans le dos"

Article suivant

Officiel - Hülkenberg reste chez Force India

Officiel - Hülkenberg reste chez Force India
Charger les commentaires