Jos Verstappen voit Mercedes dominer le reste de la saison

Jos Verstappen n'est pas optimiste quant aux chances de son fils Max de vaincre Lewis Hamilton pour le titre mondial 2021.

Jos Verstappen voit Mercedes dominer le reste de la saison

Jusqu'à présent, les quatre premiers Grands Prix de la saison 2021 de Formule 1 ont offert autant de duels pour la victoire entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, le pilote Mercedes ayant pris l'avantage à trois reprises bien que n'ayant mené que 75 tours contre 144 pour son rival. Et si la Red Bull a pu paraître aussi compétitive et parfois meilleure, en qualifications notamment, Jos Verstappen redoute que ce ne soit qu'un écran de fumée causé par la manière dont son fils excelle en piste.

Lire aussi :

Max Verstappen a déjà 14 points de retard sur son rival au classement général, et lorsque le journal néerlandais De Telegraaf demande à son père s'il craint que Mercedes domine à nouveau cette année, Jos Verstappen répond : "Oui, j'ai bien cette crainte. Après les essais hivernaux, ainsi qu'après le premier week-end de course à Bahreïn, Red Bull semblait avoir une très bonne voiture par rapport à Mercedes. Mais ils sont très vite parvenus à renverser la vapeur. Nous ne devons pas oublier non plus qu'ils étaient supérieurs l'an dernier."

"Il y a eu des changements aérodynamiques, mais dans l'ensemble cette Mercedes demeure une très bonne voiture. On voit qu'ils ont beaucoup moins d'usure des pneus actuellement. Et je pense que Max doit piloter davantage à la limite, purement pour tenir leur rythme. Il demande bien plus aux pneus à cause de ça."

"Chez Red Bull, il n'y a pas encore de frustration. Ils disent que la saison reste longue. Personnellement, je pense que Mercedes est bien plus rapide en qualifications également, mais Max tire tellement [de performance] de la voiture que cela reste très serré. La différence de rapidité en course, comme nous l'avons vu lors des dernières courses, est également présente le samedi en qualifications. Max et son ingénieur de course parviennent quand même à tirer le maximum de cette voiture dans ce tour rapide. En course, ils essaient de faire pareil, mais les pneus s'usent plus vite."

Max Verstappen, Red Bull Racing et Jos Verstappen

L'ancien pilote de Formule 1 ne cache pas être "très déçu" par le dénouement d'un Grand Prix d'Espagne mené par Max Verstappen pendant 54 tours mais perdu face à la Mercedes de Lewis Hamilton, dotée par un deuxième arrêt de pneus bien moins usés. "Max était en tête pendant la majeure partie de la course, mais au final, il n'avait aucune chance de gagner", déplore Jos, qui précise : "Il nous faut aussi étudier la stratégie. Je pense que c'est également là que nous avons échoué à Barcelone. Red Bull a initialement choisi de faire un arrêt, tandis que les calculs du fournisseur Pirelli montraient clairement qu'une stratégie à deux arrêts serait meilleure. Avec le recul, c'était le cas."

Pendant ce temps, si Valtteri Bottas est souvent très proche des deux candidats au titre, Sergio Pérez est bien plus distancé pour ses premiers Grands Prix avec Red Bull. "Regardez ses coéquipiers", insiste Jos. "Gasly, Albon et maintenant Pérez, ce ne sont pas des buses. Mais Max, d'une manière ou d'une autre, fait quelque chose d'exceptionnel. Chez Red Bull, ils voient aussi à quel point il est bon. Je ne devrais peut-être pas le dire, mais Max rend cette voiture meilleure en apparence qu'en réalité. Si l'on met Max et Lewis dans la même voiture, aucun doute pour moi sur qui est meilleur."

Le Néerlandais conclut : "La seule chose que puisse faire Max est piloter aussi vite que possible. Et je pense qu'il le montre. Nous espérons que Red Bull trouvera bientôt de nouvelles évolutions qui amélioreront la voiture. Le championnat est un marathon, nous pouvons encore retourner la situation."

Pour ce faire, la première étape sera le Grand Prix de Monaco ce week-end, sur une piste où Red Bull est traditionnellement compétitif. Daniel Ricciardo s'y est imposé en 2018 tandis que Max Verstappen a longtemps menacé Lewis Hamilton pour la victoire lors de la dernière édition en date, en 2019. Et chez Mercedes, on s'attend à ce que la RB16B soit en forme sur le circuit de la Principauté.

"Sur le papier, je dirais probablement qu'il convient davantage à Red Bull qu'à nous", analysait Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste pour la marque à l'étoile, à l'issue du Grand Prix d'Espagne, "en partie car nous avons utilisé notre appui maximal [à Barcelone], et nous l'avons vu sur leur voiture vendredi mais ils n'ont pas couru avec ici, donc ils peuvent mettre un petit peu plus d'appui. Sur le papier, c'est probablement pour eux, mais vous savez, nous avions un bon rythme dans les virages lents ici ; c'est habituellement un bon indicateur pour Monaco. Si nous ne sommes pas les plus rapides, nous essaierons de leur compliquer la vie."

partages
commentaires
Jusqu'à quand le duel Hamilton-Verstappen pourra-t-il rester propre ?
Article précédent

Jusqu'à quand le duel Hamilton-Verstappen pourra-t-il rester propre ?

Article suivant

Ricciardo : Le pilotage de Hamilton en 2021 fait taire les critiques

Ricciardo : Le pilotage de Hamilton en 2021 fait taire les critiques
Charger les commentaires