Julián Leal : "L'opportunité de réaliser mon rêve"

Samedi soir, Caterham F1 Team a annoncé des changements dans son line-up des essais privés de cette semaine : tandis que Will Stevens et Rio Haryanto devaient disposer respectivement du mardi et du mercredi, il leur faudra partager leur temps avec...

Samedi soir, Caterham F1 Team a annoncé des changements dans son line-up des essais privés de cette semaine : tandis que Will Stevens et Rio Haryanto devaient disposer respectivement du mardi et du mercredi, il leur faudra partager leur temps avec Julián Leal.

Âgé de vingt-quatre ans, le pilote Carlin dispute sa quatrième saison de GP2 et est actuellement sixième du classement général. Ses essais avec Caterham seront ses premiers au volant d'une Formule 1 et constituent une surprise, puisque Leal n'a jamais eu de lien avec l'équipe basée à Leafield. Pour en savoir plus, ToileF1 l'a rencontré hier matin, à Silverstone.

"Nous discutions avec eux ces derniers jours, mais je pense que c'est grâce à ma bonne forme de cette année : nous progressons énormément et nous nous battons pour le championnat", souligne Leal. "Ils m'ont donné cette opportunité, c'est une grande opportunité que j'ai là de réaliser mon rêve, car c'est ma première fois dans une Formule 1, c'est un sentiment incroyable".

Le programme des essais reste à définir, et le Colombien va donc se rendre à Leafield avant de revenir à Silverstone : "Nous devons discuter. Nous allons faire du simulateur mardi. Nous parlerons de tout ce qui concerne les essais, de ce qu'ils veulent essayer".

Avec la vente de Caterham qui a eu lieu la semaine dernière, il était intéressant de demander à Leal si les discussions avaient commencé avant ou après l'arrivée de Colin Kolles et de Christijan Albers à la tête de l'équipe : "C'était après, c'était après. Nous avons tout fait au dernier moment," avoue-t-il. Voilà qui est peut-être signe que les nouveaux dirigeants de Caterham F1 n'ont pas forcément envie de s'encombrer des pilotes du Caterham Racing Academy.

En tout cas, Leal espère prolonger cette collaboration naissante dans l'avenir. "Tout peut arriver. Nous devons nous concentrer sur le GP2, essayer de faire de notre mieux et de marquer beaucoup de points pour le championnat, et si nous finissons en bonne position, peut-être que nous pouvons faire quelque chose en Formule 1", conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Christijan Albers , Colin Kolles , Will Stevens , Julian Leal , Rio Haryanto
Équipes Carlin
Type d'article Actualités