Kimi R?ikk?nen : "Il faut attaquer ? fond course apr?s course"

Selon Kimi Räikkönen, le championnat du monde est loin d'être terminé, comme l'a montré le problème de pneumatique survenu en Turquie sur la McLaren-Mercedes de Lewis Hamilton

Selon Kimi Räikkönen, le championnat du monde est loin d'être terminé, comme l'a montré le problème de pneumatique survenu en Turquie sur la McLaren-Mercedes de Lewis Hamilton.

Malgré ses seize points de retard sur le leader du championnat pilotes, le finlandais considère que les choses peuvent rapidement changer, à condition de réaliser un sans faute lors des week-ends de Grand Prix.

"Après chaque course, on me demande comment évolueront les championnats et ma réponse est toujours la même : nous devons patienter jusqu'à la dernière épreuve au Brésil pour le dire avec certitude parce que tout peut arriver."

"Istanbul est un bon exemple. Hamilton faisait une bonne course, il courrait pour de nombreux points puis, de manière inattendue, il a été victime d'une crevaison. Il a néanmoins récolté quelques points, mais pas autant qu'il ne l'espérait."

"Il donnera probablement son maximum jusqu'à la fin, mais c'est ce que nous ferons aussi. Vous ne pouvez rien considérer comme acquis et il faut attaquer à fond course après course."

Auteur du meilleur tour en course dimanche, le pilote Ferrari est resté dans les échappements de Felipe Massa pendant les 58 tours du Grand Prix. Sa F2007 semblait parfaite pour l'emporter mais sa séance qualificative lui a coûté cher.

"J'aurais pu décrocher la pole position si tout s'était bien déroulé samedi. Mais après avoir été battu par mon coéquipier, je savais que ma chance était passée. Lorsque vous savez à quel moment votre équipier va ravitailler, il est compliqué de tenter quoi que ce soit, surtout si vous devez vous arrêter avant lui."

"Je n'ai été réellement très proche de Felipe qu'à une seule reprise, mais c'était au terme du second relais. Ma voiture était vraiment, vraiment compétitive. J'aurais pu aller beaucoup plus vite que je ne l'ai fait."

"La chose la plus importante était que l'équipe engrange autant de points que possible, donc il n'était pas nécessaire de prendre des risques inutiles. De toute manière nous avons réduit l'écart et c'est que nous souhaitions. Par contre, comme à Budapest, ma course a été assez ennuyante."

"Songer à ce que l'on aurait pu faire dans des conditions différentes ne changera rien. J'ai commis une erreur lors de ma dernière tentative en Q3 et j'en paie les conséquences. J'espère que la prochaine fois nous réaliserons un week-end parfait."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Felipe Massa
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités