Kimi R?ikk?nen pr?t ? prendre plus de risques

A six courses du terme de la saison, Kimi Räikkönen compte vingt points de retard sur Lewis Hamilton, leader du championnat du monde, mais se dit désormais prêt à prendre tous les risques pour décrocher le titre mondial

A six courses du terme de la saison, Kimi Räikkönen compte vingt points de retard sur Lewis Hamilton, leader du championnat du monde, mais se dit désormais prêt à prendre tous les risques pour décrocher le titre mondial.

Contrairement à Hamilton et Alonso, le pilote finlandais n'a plus rien à perdre. Seule la victoire est belle et pour y parvenir, le natif d'Espoo a bien l'intention de se montrer bien plus agressif.

"J'aborderai ces dernières courses avec le même état d'esprit que lors des courses précédentes : j'essaierai de gagner et de collecter autant de points que possible, puis ensuite nous ferons les comptes au classement."

"Nous devons donner notre maximum et espérer que ceux qui sont devant nous rencontrent de légers problèmes. Je n'ai pas grand chose à perdre donc je peux prendre plus de risques que mes collègues de McLaren."

"Six courses, cela peut sembler peu mais pour ceux qui mènent c'est beaucoup. Nous avons pu le voir le week-end dernier pendant le Rallye d'Allemagne, lorsque Grönholm a payé le prix fort à cause d'un mauvais jour."

Même si Räikkönen ne bénéficiera pas en Turquie du nouveau châssis créé par Ferrari, sa F2007 devrait être prochainement équipée des dernières évolutions aérodynamiques. Par ailleurs, le vice champion du monde 2003 et 2005 avoue apprécier tout particulièrement les tracés qui constituent cette fin de saison. Il a donc toutes les cartes en main pour réussir son pari.

"J'ai parlé aux techniciens et ils m'ont dit que nous avions quelques nouveautés sur le plan du développement de la voiture."

"Nous entamons la dernière partie de la saison, celle où tout se décidera. Il y a trois courses en quatre semaines, plus une séance d'essais. Ce sera sans aucun doute une période très chargée, mais nous courrons sur des circuits qui sont parmi mes favoris : Istanbul, Monza et Spa-Francorchamps."

"Je pense que ce sont des circuits sur lesquels la Ferrari devrait être compétitive. Toute l'équipe travaille main dans la main afin de combler l'écart en terme de points. A Maranello, ils n'ont cessé de travailler durant ces derniers jours."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités