Kimi Räikkönen a devancé les deux Ferrari à Abu Dhabi

Même s'il juge que l'Alfa Romeo a encore été "trop lente" pour espérer mieux, Kimi Räikkönen a devancé les deux Ferrari sous le drapeau à damier du dernier Grand Prix de la saison 2020 de F1.

Kimi Räikkönen a devancé les deux Ferrari à Abu Dhabi

Le Grand Prix d'Abu Dhabi n'aura pas été très éclatant pour Kimi Räikkönen et Alfa Romeo, le Finlandais ayant toutefois terminé en 12e position de la dernière épreuve de la saison, relativement proche du top 10, pour parachever une saison globalement difficile que la structure suisse termine au huitième rang chez les constructeurs, avec huit petits points, et que le Champion du monde 2007 achève au 16e rang.

Toutefois, même si aucun point n'a été ajouté à son total à Yas Marina, Räikkönen aura au moins la satisfaction de pouvoir dire qu'il a devancé sur la ligne les deux Ferrari, avec Charles Leclerc au 13e rang et Sebastian Vettel, dont il s'agissait de l'ultime GP au sein de la Scuderia, en 14e place.

Lire aussi :

"Je pense qu'ici, tout a semblé fonctionner comme prévu, mais nous sommes toujours un peu trop lents", a déclaré Räikkönen, qui a pris son 330e départ en F1 ce dimanche et qui aura encore au moins une saison de plus chez Alfa Romeo en 2021. "Mais nous étions surprenamment proches des points, ce n'était pas loin, je pouvais le voir quasiment en permanence. Nous avons fait ce que nous pouvions."

"[Cette performance] ne fait pas vraiment de différence en fin de compte. Évidemment, il a été très clair très tôt que l'année serait difficile et il s'est avéré que ça a été le cas. Je crois que pendant longtemps, l'objectif était de terminer huitième du championnat constructeurs, c'est la seule chose pour laquelle nous pouvions nous battre. Nous avons réussi à la conserver, donc c'est déjà ça."

"Nous savions, après les essais [hivernaux], [que] nous aurions une saison difficile, mais l'équipe a bien réagi et nous avons finalement fait de bons progrès", a-t-il ajouté. "J'espère que nous pourrons continuer sur cette voie l'année prochaine, mais profitons d'abord d'un peu de temps libre, de retour à la maison avec nos familles."

En 2019, Alfa Romeo avait également terminé au huitième rang chez les constructeurs mais en totalisant 57 points. De plus, l'écart avec l'écurie précédente l'an passé était de 16 unités, alors qu'en 2020 il est de 99 points. Le constructeur basé à Hinwil a notamment pâti du manque de performance de l'unité de puissance Ferrari.

partages
commentaires

Related video

Mercedes : Brider le moteur a coûté moins d'un dixième au tour
Article précédent

Mercedes : Brider le moteur a coûté moins d'un dixième au tour

Article suivant

Kvyat : "Dommage" qu'AlphaTauri n'ait pas annoncé sa décision

Kvyat : "Dommage" qu'AlphaTauri n'ait pas annoncé sa décision
Charger les commentaires