Kobayashi a dû économiser son essence

Kamui Kobayashi a connu une course décevante lors du Grand Prix de Bahreïn, puisqu'il a terminé à la quinzième place, deux rangs derrière la Marussia de Max Chilton

Kamui Kobayashi a connu une course décevante lors du Grand Prix de Bahreïn, puisqu'il a terminé à la quinzième place, deux rangs derrière la Marussia de Max Chilton.

Kobayashi a pourtant rivalisé avec Chilton sans souci tout au long du Grand Prix, ainsi qu'avec des monoplaces plus rapides comme les Lotus et les Sauber, mais un manque d'essence en fin de course l'a contraint à considérablement ralentir le rythme, comme il l'explique en détail.

"J'ai pris un départ correct, mais j'ai eu un problème au premier tour avec un réglage qui nous donne pleine puissance et qui libère de l'énergie", relate le Japonais. "Nous l'avons rapidement résolu et j'ai dépassé Marcus pour la 18e place, puis je me suis lancé à la poursuite de Bianchi que j'ai rattrapé et dépassé au 10e tour".

"Mon rythme de course était bon lors du premier relais, et la dégradation des pneus était comme nous l'attendions, donc nous nous sommes tenus à la stratégie. Je suis ressorti de mon premier arrêt derrière Marcus et Chilton, mais je les ai dépassés tous les deux et je me suis lancé à la poursuite de Maldonado, mais avec le niveau de performance actuel de la voiture, je ne pouvais pas le rattraper."

"Sur une stratégie à deux arrêts, je me suis battu avec Gutiérrez mais je l'ai laissé passer car il était sur une stratégie différente, et ça n'avait pas de sens d'abîmer ce train de pneus juste pour lui mener la vie dure, mais ensuite, la voiture de sécurité est sortie et j'ai pu reprendre mon tour et j'étais au niveau de Maldonado et de Grosjean au moment où la voiture de sécurité est rentrée."

"Après la reprise, j'ai dû économiser de l'essence, donc je ne pouvais pas tenir le rythme du peloton, et on peut dire que c'était la fin de ma course. Finir 15e n'est pas génial, mais nous ne pouvions vraiment pas faire mieux aujourd'hui. Nous allons nous ressaisir pour la Chine et avec les quelques évolutions que nous aurons pour cette course, nous aurons pour objectif d'y faire des progrès," conclut Kobayashi.

Malheureusement pour Caterham et lui, la 13e place de Chilton replace Marussia à la 10e place du championnat des constructeurs. Tout est à refaire pour les verts.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Max Chilton
Équipes Sauber
Type d'article Actualités