Kobayashi et Sauber : Une saison à double face

Septième au classement final du championnat du monde, Sauber peut être globalement satisfaite de sa saison

Septième au classement final du championnat du monde, Sauber peut être globalement satisfaite de sa saison.

En effet, l'équipe suisse a ainsi terminé à une place de mieux qu'en 2010, notamment grâce à une première partie de saison excellente.

C'est justement là le regret de Kamui Kobayashi. Le Japonais, qui a rapporté 30 des 44 points inscrits pas Sauber cette saison, estime que la seconde partie de saison de son équipe a été bien mauvaise. Et il a une explication à cela.

"Nous avons connu des essais hivernaux prometteurs puis un bon début de saison. Au début, nous avions toutes les raisons d'être heureux de notre performance. Plus tard, je dirais à partir du Grand Prix de Grande-Bretagne, qui était la neuvième des dix-neuf courses, nous avons été en difficulté en raison des décisions prises au niveau du règlement et par rapport à notre propre développement technique," a expliqué Kobayashi.

"Nous n'avons pas suivi la direction du diffuseur soufflé. Au lieu de cela, nous avons travaillé dur sur le développement que nous avions choisi, mais nous ne pouvions pas rattraper le désavantage qui venait du fait de ne pas avoir la même technologie que les autres. Je peux être satisfait d'avoir encore marqué des points lors des deux dernières courses. C'était un bel aboutissement dans ces circonstances."

Le passage à vide de Sauber en deuxième partie de saison est très clair au vu des chiffres. L'écurie d'Hinwil n'a récolté que 9 points lors des neuf dernières courses de la saison, contre 35 auparavant. Par ailleurs, Kobayashi a dû composer avec la concurrence de Sergio Pérez au fil de l'année.

"Cela n'a pas été facile pour moi. J'avais besoin de m'améliorer dans plusieurs domaines. Non seulement dans le pilotage, mais aussi dans la prise de décisions avec les ingénieurs. Le fait d'avoir à utiliser les nouveaux pneus Pirelli, qui étaient différents par rapport à ceux que nous avions avant, a été difficile pour moi. Il était important de trouver ce qui était le mieux pour la course et comment passer les qualifications. Il y avait une grande différence de performance entre le samedi et le dimanche. Je pense que je suis parvenu à comprendre beaucoup de choses pendant la saison, et j'ai désormais une vision plus claire pour l'année prochaine," a analysé Kobayashi.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Sergio Pérez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités