Kobayashi s'est fait une belle frayeur

Kamui Kobayashi s'est fait une belle frayeur lors du Grand Prix d'Espagne

Kamui Kobayashi s'est fait une belle frayeur lors du Grand Prix d'Espagne. Au 34e tour de course, le frein avant-gauche de la CT05 a cessé de fonctionner au moment où Kobayashi atteignait sa vitesse de pointe, à l'approche du premier virage. Le Japonais s'en est tiré sans encombre, mais a été contraint à l'abandon.

Le Grand Prix n'avait pas mal commencé pour celui qui s'élançait derrière ses trois principaux rivaux : le pilote Caterham luttait avec les Marussia au moment où l'incident est survenu.

"J'ai pris un très bon départ et j'étais 18e à la fin du premier tour après avoir dépassé Chilton, mais je n'ai pas pu résister à Maldonado et à Vergne derrière moi ; ils m'ont doublé dans les premiers tours, donc je me suis concentré sur ma propre course", relate Kobayashi. "Alors que je remontais sur Bianchi, j'ai connu un moment plutôt effrayant au premier virage lorsque le frein avant-gauche a lâché, et je suis tout juste parvenu à tenir la voiture à l'écart du mur. C'était la fin de ma course et la fin d'un weekend difficile".

Weekend difficile, en effet, pour une équipe Caterham dont le niveau de performance a été clairement en-dessous de celui de Marussia ce weekend : l'écart se chiffrait à une demi-seconde en qualifications.

"Il est clair que nous n'avons pas le niveau de performance que nous voulons, mais des changements ont été faits pour nous aider à résoudre cela et toute l'équipe travaille plus dur que jamais pour progresser. De plus, nous avons deux jours d'essais ici pour nous aider à apprendre davantage au sujet des nouvelles pièces que nous avons apportées en Espagne, donc notre objectif sera de contre-attaquer à Monaco," conclut Kobayashi.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi
Type d'article Actualités