Kubica était convaincu d'être au départ du GP d'Australie

partages
commentaires
Kubica était convaincu d'être au départ du GP d'Australie
Par : Lawrence Barretto
21 févr. 2018 à 16:02

Cantonné à un rôle de réserviste chez Williams cette saison, Robert Kubica espère toujours se retrouver au départ d'un Grand Prix à l'avenir.

Robert Kubica, Williams
Robert Kubica, Williams FW40
Robert Kubica, Williams FW40
Robert Kubica, Williams FW40
Robert Kubica, Williams
Robert Kubica, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Robert Kubica, Williams lors de la présentation de la FW41
Robert Kubica, Williams
Robert Kubica, Williams FW40
Lance Stroll, Sergey Sirotkin, Robert Kubica, Williams sur la scène au lancement de la FW41

Tandis qu'il travaille toujours activement sur cette perspective de retour à la compétition, Robert Kubica admet avoir dû digérer la déception de ne pas être titularisé au sein de l'écurie britannique en 2018.

Victime d'un grave accident de rallye qui lui a laissé d'importantes séquelles au bras droit et à la main droite, le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008 avait participé aux tests Pirelli d'Abu Dhabi en novembre dernier, là même où Sergey Sirotkin a finalement convaincu Williams de lui confier un baquet. Sans détour, Robert Kubica ne cache pas qu'à un certain moment, il était convaincu d'être au départ du premier Grand Prix de la saison à venir.

"Les sept, huit ou neuf prochains mois de la saison peuvent me rapprocher de ça [un retour]", explique-t-il au journal polonais Przeglad Sportowy. "Je ne sais pas vraiment à quel point j'en étais proche, mais ça n'a plus d'importance. Je me fixe comme règle de conserver des attentes plutôt faibles, et j'ai l'habitude de croire les choses uniquement lorsqu'elles se produisent, mais à un moment donné, j'étais quasiment convaincu que j'allais être au départ en Australie."

"Reprendre ce que la vie m'a volé"

En qualité de réserviste, Robert Kubica assistera cette année à la majorité des Grands Prix avec Williams. S'il aura l'occasion de piloter la FW41 à trois reprises lors d'essais libres du vendredi matin, il reconnaît une certaine appréhension à se retrouver dans un rôle d'observateur quotidien qui sera nouveau pour lui.

"J'y réfléchissais et, franchement, je ne crois pas que ce sera un moment agréable pour moi", confie-t-il. "Aller sur les courses et voir les autres pilotes courir ne sera pas agréable, mais ça vaut le coup d'essayer afin de revenir. Ça pourrait être seulement une étape dans la longue aventure que j'ai connue jusqu'à présent, et je suis ravi de me retrouver à ce moment-là."

"Je pense aussi qu'il y aura de grands moments lorsque j'obtiendrai de la satisfaction de par ce rôle, même si je ne vais pas courir ni me battre en piste. Je ferai tout pour avoir de nouveau une chance. D'une certaine manière, j'ai l'intention de reprendre ce que la vie m'a volé. J'espère que ce n'est pas perdu à tout jamais."

Précisant la manière dont il envisage le travail qui sera le sien lors des week-ends de Grand Prix, le pilote polonais veut se concentrer sur l'expérience dont il peut faire bénéficier l'équipe ainsi que le duo de pilotes formé par Lance Stroll et Sergey Sirotkin.

"Dans un sens, je serai aussi un traducteur", souligne-t-il. "Souvent, les ingénieurs s'assoient à la même table que les pilotes mais parlent une langue différente. Ils regardent les mêmes choses mais d'une manière différente. Ils ne comprennent pas quelles sont les priorités des pilotes, et les pilotes ne comprennent pas les ingénieurs."

"J'ai un grand défi devant moi, j'aurai accès à de nouvelles informations et je pourrai ainsi devenir un meilleur pilote. Pas forcément plus rapide, mais quelqu'un de plus complet en sport automobile."

Avec Piotrek Magdziarz 

Prochain article Formule 1
Un empattement long sur la Sauber... comme chez Ferrari ?

Previous article

Un empattement long sur la Sauber... comme chez Ferrari ?

Next article

Ferrari présente sa nouvelle F1 : la SF71H

Ferrari présente sa nouvelle F1 : la SF71H
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités