Kubica - Le risque est omniprésent en sport automobile

Aujourd'hui engagé en WRC, Robert Kubica a connu son lot de mésaventures au volant de voitures de course

Aujourd'hui engagé en WRC, Robert Kubica a connu son lot de mésaventures au volant de voitures de course. Ancien pilote de F1, le Polonais était notamment sorti miraculeusement indemne d'un crash spectaculaire lors du Grand Prix du Canada en 2007. Quatre ans plus tard, un terrible accident de rallye allait bouleverser sa vie, le handicapant sérieusement au niveau du bras et de la main. Il en porte encore les séquelles aujourd'hui.

Quelques jours après le drame survenu au Japon avec l'accident de Jules Bianchi, toujours hospitalisé dans un état critique, Robert Kubica a rappelé à quel point le sport automobile représentait un danger permanent. L'ancien pilote BMW n'utilise pas le terme de fatalité, mais il considère qu'elle entre inévitablement en jeu.

"Quand on voit ça, on se demande comment c'est possible. Mais malheureusement, ça peut arriver. Il y a toujours un risque en sport automobile", a-t-il rappelé à la BBC. "Nous ne devons pas oublier à quel point le sport automobile peut être dangereux. Mon cas n'est pas le même, j'ai été à la fois chanceux et malchanceux, on peut le voir de deux manières."

"Je souhaite à Jules et à sa famille tout le meilleur, et je prie pour lui. Je le connais assez bien, c'est vraiment un gars sympathique et il a un grand talent, mais peu importe s'il a beaucoup de talent ou si c'est un ami ou non, le danger persiste."

Kubica n'a pas voulu alimenter les discussions concernant les circonstances de l'accident de Bianchi, mais il rappelle un incident survenu lors du Grand Prix du Nürburgring en 2007. Alors que la course se disputait sous des trombes d'eau, Vitantonio Liuzzi avait perdu le contrôle de sa Toro Rosso sous régime de neutralisation. L'Italien, en perdition, avait frôlé la voiture de sécurité avant de s'immobiliser contre une dépanneuse en cours d'intervention, sans que le choc ne soit violent.

"Il était OK et personne n'avait noté que cela aurait pu être dangereux", se souvient Kubica. "La FIA a fait un travail incroyable pour améliorer les choses et cela montre qu'il y a toujours des choses à améliorer. Mais cela montre aussi qu'il y a toujours un danger, cela fait partie du sport. Même si vous croyez que c'est sécurisé, le danger est toujours là."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Vitantonio Liuzzi , Robert Kubica , Jules Bianchi
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités