Kubica met la pression sur son équipe

Après avoir plutôt bien démarré la saison en se montrant compétitif en Australie et en Malaisie, BMW semble marquer le pas sur le circuit de Shanghai

Après avoir plutôt bien démarré la saison en se montrant compétitif en Australie et en Malaisie, BMW semble marquer le pas sur le circuit de Shanghai. Un manque de forme qui peut s'expliquer par le manque de réactivité de la marque bavaroise.

En effet, alors que McLaren ou Renault ont monté sur leurs monoplaces un diffuseur à doubles canaux jugé parfaitement légal par la FIA depuis mardi dernier, les F1.09 n'en sont pas encore pourvues.

Robert Kubica, qui estime que BMW s'est faite dépasser par certaines de ses rivales, pense que son équipe va très rapidement devoir apporter des modifications à la voiture si elle ne veut pas entamer une descente aux enfers.

"Ce devra être un package vraiment important si nous voulons être aux avant-postes car l'écart est assez important. Certaines équipes ont progressé et après la décision de la FIA, des écuries ajustent déjà leurs voitures à la bonne interprétation du règlement. Nous avons exactement la même voiture qu'en Australie," déplore le Polonais.

"L'écart avec les meilleures voitures est quasiment le même. La différence maintenant, c'est que Toro Rosso, Renault et McLaren sont forts."

"Si nous n'apportons rien de nouveau à Bahreïn, nous pouvons souffrir là-bas aussi, même si à Bahreïn les écarts seront plus faibles car l'appui aérodynamique n'est pas aussi important. La stabilité au freinage et la motricité sont plus importantes, mais la hiérarchie globale ne changera pas," explique-t-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes McLaren , Toro Rosso
Type d'article Actualités