Kubica : "Nous connaissons tous les risques"

Robert Kubica, sorti de l'hôpital lundi, a accordé une interview au journal allemand Bild dans laquelle il revient sur son accident du Grand Prix du Canada

Robert Kubica, sorti de l'hôpital lundi, a accordé une interview au journal allemand Bild dans laquelle il revient sur son accident du Grand Prix du Canada.

Le pilote BMW explique ce qu'il s'est passé dimanche, fait le bilan de son état de santé et évoque la prochaine course à Indianapolis.

"J'ai désormais vu la vidéo et je peux dire que je suis heureux d'être assis là aujourd'hui, en un seul morceau."

"Je pensais que Jarno allait conserver sa trajectoire normale puis nous nous sommes touchés, mon aileron avant s'est placé sous la voiture et j'ai perdu le contrôle. Cela arrive, il n'y a personne à blâmer. C'est le sport automobile, nous connaissons tous les risques."

Après un tel accident, sortir de la voiture indemne relève du miracle. Le polonais est conscient qu'il doit beaucoup à l'évolution de la sécurité et remercie tous les individus qui jouent un rôle important dans ce domaine.

"Il n'y a aucune explication logique au fait que je ne me sois rien cassé, même pas un doigt. Vous pourriez vous faire bien plus mal en trébuchant dans les escaliers."

"Si j'avais eu cet accident dix ans plus tôt, nous ne serions pas en train de discuter; donc je remercie tous les membres de la FIA et toutes les personnes qui contribuent à la sécurité."

Robert Kubica espère obtenir l'autorisation de participer au Grand Prix des Etats-Unis. Il se sent prêt à remonter dans sa BMW et n'a aucune crainte à ce sujet.

"Le plus important est que ma tête aille bien. Je ne ressens aucune douleur, mon esprit est clair et je suis capable de me concentrer. Ma cheville n'est pas en parfaite santé, mais ça ne m'ennuie pas. Parfois vous souffrez plus après une longue journée d'essais."

"Les médecins de la FIA décideront, mais j'espère pouvoir courir à Indy. Pour moi, revenir à la vie réelle est la meilleure chose à faire."

"En Pologne on dit : 'ce qui ne vous blesse pas vous rend plus fort'. Si je voulais jouer la sécurité, je resterais à la maison; mais dans ce cas je ne serais plus pilote de course."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Type d'article Actualités