Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Kubica : La F1 sous la pluie, pire que le rallye de nuit avec brouillard

partages
commentaires
Kubica : La F1 sous la pluie, pire que le rallye de nuit avec brouillard
Par :
31 juil. 2019 à 15:10

Robert Kubica a déclaré que le GP d'Allemagne 2019 lui avait offert un rappel de la mauvaise visibilité lors des courses de Formule 1 sous la pluie.

Le week-end dernier à Hockenheim, Robert Kubica a connu sa première course de Formule 1 sous la pluie depuis près de neuf ans et il a comparé cela à son expérience en rallye. "J'avais oublié à quel point il y avait du spray et à quel point la visibilité était mauvaise", a-t-il déclaré suite à une course qui l'a vu terminer 12e sur la piste mais finalement empocher son premier point depuis son retour et la première unité de la saison de Williams, suite aux pénalités des deux Alfa Romeo.

Lire aussi :

"J'ai fait des spéciales de nuit avec du brouillard dans des voitures de rallye. Et quand vous éteignez les feux parce qu'ils n'aident pas dans le brouillard nocturne, c'est fou, mais vous pouvez au moins voir et avoir des notes de rythme, donc vous savez où vous êtes. Ici, surtout dans le premier tour, ce n'était pas simple et je ne savais pas où j'étais. Je levais le pied, tout le monde ralentissait, comme je disais il s'agissait d'une approche assez conservatrice et j'ai eu beaucoup de mal avec l'adhérence, avec le fait de maintenir la voiture sur la piste."

Le Polonais avait pour la dernière fois roulé sous la pluie en course lors du Grand Prix de Corée du Sud 2010, qu'il avait terminé cinquième pour Renault. C'est après cette saison-là qu'il a connu l'accident de rallye qui a réduit la mobilité de son bras droit et l'a éloigné du paddock pendant huit ans. "Dans l'ensemble, ça a été une expérience précieuse et, bien sûr, neuf ans c'est long. Mais je pense quand même que dans ces conditions, il faut garder la tête baissée et rester calme. Beaucoup de voitures étaient plus rapides que nous, ou la plupart d'entre elles, mais il faut piloter en fonction de ses limites et pas selon ce qu'on voit autour de soi."

Alexander Albon, Toro Rosso STR14, leads George Russell, Williams Racing FW42, and Robert Kubica, Williams Racing FW42

Article suivant
McLaren et Renault ont découvert la cause du problème de Norris

Article précédent

McLaren et Renault ont découvert la cause du problème de Norris

Article suivant

Le Grand Prix de Hongrie dans le rétroviseur

Le Grand Prix de Hongrie dans le rétroviseur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams Racing
Auteur Fabien Gaillard