Kvyat, un rookie qui épate

Daniil Kvyat a signé une solide performance pour sa première expérience derrière un volant de monoplace à Monaco

Daniil Kvyat a signé une solide performance pour sa première expérience derrière un volant de monoplace à Monaco. Le jeune russe de l’équipe Toro Rosso a tout d’abord convaincu en alignant un tour convaincant en Q2, le plaçant derrière les Ferrari et devant son équipier Jean-Eric Vergne, avant de signer le 9ème temps en Q3, cette fois deux places derrière le Français, qui s’élancera P7 sur la grille.

« C'est très important de bien se qualifier », résume Kvyat, qui sait à quel point la performance du jour permet de capitaliser en vue de la course de demain.

Comme tout le monde, Kvyat n’a pas pu améliorer son chrono en fin de séance en raison de l’entrée en jeu des drapeaux jaunes consécutifs à la sortie de piste de Nico Rosberg.

« J'ai eu de la malchance en Q3, pour être franc. J'ai pu faire deux bons tours en Q2. En Q3, j'ai dû ralentir à cause des drapeaux jaunes ; on doit ralentir de 2 dixièmes de seconde, mais on ne sait pas ce qu'il peut se passer. On a eu du mal ce week-end mais au final c'est l'une de nos meilleures qualifications, c'est bien » !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Jean-Éric Vergne , Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso , Ferrari
Type d'article Actualités