Kvyat veut prouver sa valeur à Montréal

Pour sa troisième course au volant de la Toro Rosso, Daniil Kvyat aura à cœur de prouver sa valeur après une course monégasque très difficile et marquée par un accrochage dont il a été jugé responsable.

Kvyat veut prouver sa valeur à Montréal
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Contact entre Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11, et Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11, au ralenti
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11

La saison du Russe a pris un nouveau tournant compliqué à Monaco où, victime d'un problème technique précoce qui l'a relégué en fond de peloton avant même le départ lancé, sa course s'est terminée à la Rascasse, au 18e tour, après une tentative optimiste de dépassement sur Kevin Magnussen.

D'ores et déjà, il aura à subir une pénalité de trois places sur la grille de départ du Grand Prix du Canada en raison de sa responsabilité dans cette collision, mais espère inverser la tendance et prouver ce qu'il peut faire : "La frustration de la dernière course à Monaco est maintenant oubliée et m’a rendu encore plus déterminé à montrer ce que je suis capable de faire."

"Depuis que je suis revenu à la maison, toute mon attention a été concentrée sur le Grand Prix du Canada de cette semaine. Je décrirais la piste de Montréal comme une de celles où l'on rebondit toujours sur les différents vibreurs, ils sont très hauts et il y en a pas mal ! C’est parce qu’il y a beaucoup de chicanes compliquées pendant un tour de ce circuit, par exemple les virages 3 et 5, 6 et 7, 8 et 9 ou 13 et 14, le fameux "Mur des Champions" !"

"Une autre portion difficile de la piste est le virage 10, où il faut s'assurer de freiner fortement. C’est une épingle lente et aussi un très bon endroit pour dépasser. Il est nécessaire d’avoir une bonne sortie ici pour ensuite parcourir la plus longue ligne droite de la piste, où il est possible de bénéficier d’une bonne aspiration quand on pilote derrière une autre voiture."

Avec 22 points, Kvyat est à la 10e position du classement pilotes, à égalité avec Romain Grosjean mais avec comme meilleur résultat une 3e place en Chine. Il espère pouvoir augmenter ce total à Montréal. "J’apprécie toujours de piloter ici et je suis impatient de connaître un bon week-end, en tirant le plus possible du package que nous avons. L’équipe et moi-même restons positifs concernant cela et nous allons assurément travailler dur ensemble pour obtenir le meilleur résultat possible !"

partages
commentaires
Sauber dans le creux de la vague à l'amorce de l'été
Article précédent

Sauber dans le creux de la vague à l'amorce de l'été

Article suivant

Horaire du Grand Prix F1 du Canada 2016

Horaire du Grand Prix F1 du Canada 2016
Charger les commentaires