L'Albert Park, un circuit où Vergne se sent à l'aise

L'incertitude est grande pour l'ensemble des pilotes du plateau avant le premier rendez-vous de la saison

L'incertitude est grande pour l'ensemble des pilotes du plateau avant le premier rendez-vous de la saison. Ainsi, plutôt que d'évoquer des objectifs ou d'imaginer une éventuelle hiérarchie, ils préfèrent parler du circuit de Melbourne pour lequel ils ont tous de l'affection.

Jean-Éric Vergne ne déroge pas à la règle, à l'aube de sa troisième saison consécutive en Formule 1 avec Toro Rosso. Le Français place l'Albert Park parmi ses trois circuits préférés et espère enfin y signer un résultat après une 11e place en 2012 et une 13e en 2013.

"J'aime vraiment ce circuit car c'est un tracé formidable et sa situation dans un parc fait que c'est un endroit fantastique", précise JEV. "D'un point de vue pilotage, c'est comme un circuit urbain mais avec toutes sortes de virage, incluant des virages à haute vitesse."

"Je me suis toujours senti à l'aise sur ce circuit, mais je n'y ai pas vraiment réussi par le passé, donc j'espère que ce sera différent cette année. J'aime venir en Australie et c'est assurément l'une de mes trois courses préférées de l'année."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités