L'Autriche en rappelle certains aux bons souvenirs

Cela faisait plus de onze années que le Championnat du Monde de Formule 1 n’avait pas posé ses valises sur le vallonné circuit de Spielberg, le dernier Grand Prix couru sur place remontant à 2003

Cela faisait plus de onze années que le Championnat du Monde de Formule 1 n’avait pas posé ses valises sur le vallonné circuit de Spielberg, le dernier Grand Prix couru sur place remontant à 2003. En plus de ravir les nostalgiques de cette course qui fut souvent animée par le passé, le retour au calendrier de l’Autriche a permis à certains de s’afficher là où on ne les avait plus vu depuis bien longtemps en qualifications.

L’homme de ce samedi est bien entendu Felipe Massa. En signant la seizième pole position de sa carrière, le Brésilien a mis un terme à une période d’attente longue de cinq années, sept mois et vingt jours, correspondant à la durée qui le séparait de sa dernière pole glanée sur ses terres en 2008. Ce fut donc long, très long, mais pas autant que pour Mario Andretti, le plus patient en la matière, qui dut attendre huit années et dix-huit jours entre deux de ses meilleurs temps en qualifications.

Il faut également remonter à 2003 pour trouver trace d’une première ligne entièrement occupée par les hommes de l’écurie de Frank Williams. Ce sont en effet Juan-Pablo Montoya et Ralf Schumacher qui s’adjugèrent, de l’autre côté des Alpes, les deux premières places de la grille sur le Hockenheimring. Le lendemain, le Colombien s’était d’ailleurs imposé, comme Massa après sa dernière pole en 2008. Faut-il y voir un signe pour le Pauliste ? Réponse dans moins de vingt-quatre heures…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , Mario Andretti , Felipe Massa , Frank Williams
Équipes Williams
Type d'article Actualités