Formule 1 2017
Dossier

Formule 1 2017

La confiance règne pour la tenue du Grand Prix du Canada en 2017

partages
commentaires
La confiance règne pour la tenue du Grand Prix du Canada en 2017
Traduit par: René Fagnan
27 oct. 2016 à 10:57

Les organisateurs du Grand Prix du Canada ont pleinement confiance dans le fait qu’un compromis sera trouvé au cours des semaines à venir afin d’assurer la présence de la course au calendrier 2017 de Formule 1.

Charlie Whiting, délégué de la FIA avec Francois Dumontier, promoteur du Circuit de Montréal
Montréal
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid au départ de la course
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11 au départ
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

La course, organisée sur le circuit Gilles-Villeneuve à Montréal, apparaît en date du 11 juin au calendrier provisoire de la F1 publié en septembre dernier. Toutefois, un astérisque indique que l’événement est sujet à confirmation.

La tenue de la course était conditionnée à la construction d’un nouveau bâtiment abritant les garages, la salle de presse et le centre médical. Lorsque le nouveau contrat de 10 ans fut signé en 2014, toutes ces améliorations devaient être réalisées à temps pour la tenue de l’édition 2017.

À cause de facteurs externes, les travaux n’ont pas encore commencé, et des pourparlers se tiennent afin qu’ils soient complétés en 2019. Un tel changement nécessite toutefois la rédaction d’un tout nouveau contrat.

François Dumontier, chef de la direction de Groupe de courses Octane et promoteur du Grand Prix, a assisté au Grand Prix des États-Unis à Austin le week-end dernier. Dumontier a discuté de cette affaire avec Bernie Ecclestone et le président de la FIA, Jean Todt.

Dumontier a déclaré avoir confiance dans le fait qu'un compromis soit très bientôt trouvé. “Les discussions ont maintenant lieu entre le bureau du maire de Montréal et Ecclestone”, explique-t-il à Motorsport.com. “J’ai pleinement confiance que nous en arriverons à une entente qui retirera l’astérisque qui afflige notre épreuve."

“Il y a sur la table qui proposition qui repousse la fin des travaux à 2019. Si nous pouvons obtenir cette dérogation, alors le problème sera réglé”, affirme Dumontier.

En fait, cette affaire doit être résolue avant le 30 novembre, soit dans un peu plus d’un mois, car c’est à cette date que la FIA doit entériner le calendrier 2017 de la F1.

Article suivant
Chronique Massa - Pourquoi le GP des États-Unis m'a laissé un goût amer

Article précédent

Chronique Massa - Pourquoi le GP des États-Unis m'a laissé un goût amer

Article suivant

9 histoires à connaître du Grand Prix du Mexique

9 histoires à connaître du Grand Prix du Mexique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1